Marvel's Inhumans

Critique Pilote.

Tomb Raider

Une première bande-annonce dévoilée.

DERNIÈRES INFOS

MOVIE | The Indestructibles 2 : Un premier teaser dévoilé !

Disney nous propose un tout premier teaser pour l'animation ""The Indestructibles 2". 

"The Indestructibles 2" sortira le 15 juin 2018 au cinéma.


Audiences US Jeudi 16/11 : Arrow et Supernatural stable !

Audiences US 16/11/17.

20h
Grey's Anatomy (ABC) : 7,51 M - Taux 1,8
The Big Bang Theory (CBS) : 13,24 M - Taux 2,6
Supernatural (CW) : 1,87 M - Taux 0,6
Gotham (FOX) : 2,66 M - Taux 0,9

20h30
Young Sheldon (FOX) : 11,74 M - Taux 2,1

21h
Scandal (ABC) : 4,98 M - Taux 1,1
Mom (CBS) : 8,47 M - Taux 1,4
Arrow (CW) : 1,30 M - Taux 0,5
The Orville (FOX) : 3,28 M - Taux 0,9

21h30
Life in Pieces (CBS) : 6,41 M - Taux 1,1

22h
HTGAWM (ABC) : 3,72 M - Taux 0,9
S.W.A.T (CBS) : 6,22 M - Taux 0,9

Audiences US Mercredi 15/11 : Riverdale stable, Empire en hausse !

Audiences US 15/11/17.

20h
The Goldbergs (ABC) : 5,62 M - Taux 1,4
Riverdale (CW) : 1,42 M  - Taux 0,5
Empire (FOX) : 6,13 M - Taux 2,0
 The Blacklist (NBC) : 5,86 M - Taux 0,9

20h30
Speechless (ABC) : 4,43 M - Taux 1,1

21h
Modern Family (ABC) : 5,97 M - Taux 1,7
SEAL Team (CBS) : 7,17 M - Taux 1,1
Dynasty (CW) : 0,66 M - Taux 0,2
Star (FOX) : 3,75 M - Taux 1,2

21h30
American Housewife (ABC) : 4,89 M - Taux 1,3

22h
Designated Survivor (ABC) : 4,08 M - Taux 0,8
Criminal Minds (CBS) : 5,60 M - Taux 1,0
Chicago PD (NBC) : 6,38 M - Taux 1,2

Les critiques // The Gifted : Saison 1. Episode 7. eXtreme Measures.

Rédigé par Julie Debelfort
Ce septième épisode de The Gifted n’aura jamais porté aussi bien son titre. Premièrement, parce que des mesures extrêmes, on en aura vu plus d’une pendant quarante minutes. Mais aussi parce que la série a augmenté d’un cran en séparant plusieurs intrigues, toutes exploitées durant eXtreme Measures. En clair, un épisode majeur qui risque d’avoir de grosses répercussions dans la suite de la série.

Les deux intrigues les plus intéressantes de ce nouvel épisode de The Gifted reposeront sur Marcos, et Clarice. Le premier se voit hanter par son passé, mais surtout, on le voit prendre les mauvaises décisions. En quelques minutes, on découvre toute une facette nouvelle à Marcos, qui est loin d’être un héros bien sous toutes les coutures. Si nous étions déjà au courant de son passé en lien avec la mafia, cette fois-ci les choses sont devenues plus concrètes, puisque on a pu voir Marcos apprécier la destruction. Carmen l’a dit elle-même dans l’épisode : Marcos souriait toujours et était inarrêtable quand il détruisait des choses, notamment des livraisons de clans ennemis. Il semblerait qu’elle avait bien raison puisqu’on l’a effectivement vu à l’action, et qu’on se le dise, cette version d’Eclipse fait froid dans le dos. Mais non seulement le personnage se voit couvert d’un nouveau relief, mais surtout, ses agissements auront de grandes répercussions. Premièrement, il ment au Mutant Underground. Sage elle-même a prévenu Reed : ici, tout est question de confiance. Marcos en abuse, bien qu’il croit en sa cause et qu’il est impliqué profondément pour celle-ci. Deuxièmement, Lorna. Lorna sait qu’il lui ment ouvertement, et elle n’a pas hésité à le confronter. A partir de là, que craindre pour le futur du couple, futurs parents d’un enfant ? Il n’aura suffit que d’un épisode pour ébranler la team Underground et le couple fort de celle-ci. Un sacré rebondissement, qui promets de belles représailles par la suite. 

La seconde intrigue secondaire, qui a finalement été résolue, est donc celle de Clarice. Les choses ont été quelques peu précipitées la concernant. Si ce n’est pas un mal, puisqu’il fallait une bonne raison pour que Blink rejoigne Thunderbird malgré le coup-bas que lui et Dreamer lui ont infligé, on regrette que la série n’ait pas plus joué avec son passé tourmenté. Mais au moins, on aura enfin une réponse à nos questions, c’est à dire, à quoi menait la route que ne cessait de visualiser Blink dans l’épisode 2. Il s’agira d’une maison de mutants proches, adoptifs envers Clarice, et où celle-ci se sentait en sécurité en grandissant, qui a malheureusement été mis à sac par les Sentinel Services, laissant un bain de sang derrière eux. Il était intéressant de voir John être aux côtés de Clarice pour l’aider à surmonter cette épreuve. Cela renforce leur relation qui se construit naturellement, sans forcer. Ceci dit, on a senti, pour la première fois, un rapprochement concret entre les deux personnages. Du moins du côté de John, qui a clairement démontré que son couple avec Dreamer était quelque peu malaisant. On désapprouve toujours les triangles amoureux, mais les choses vont bientôt devenir vraiment embarrassantes, à mesure que John et Clarice prennent mutuellement conscience qu’ils ont besoin l’un de l’autre, et pas seulement pour aider la cause Mutant. 

Enfin, tandis que l’histoire concernant Wes, le bref love interest de Lauren, était peu impérative à l’avancement de la série, celle dédiée à l’Agent Turner change clairement la donne. Suite aux actions de Dreamer sur sa mémoire, Turner passe au level supérieur et s’allie au Docteur Campbell, vil protagoniste qui n’hésite, de toute évidence, pas à soumettre des mutants à son contrôle. Il n’aura fallu que quelques minutes pour que, soudainement, des mutants rejoignent les rangs du Sentinel Services, ce qui va relativement compliquer les choses pour le Mutant Underground, et surtout provoquer une véritable guerre. On se rend bien compte que l’Agent Turner doute de ses décisions, mais motivé par les mauvaises raisons (la perte de sa fille, par deux fois), il est prêt à aller jusqu’au bout. Sans se rendre compte qu’en forçant pour intégrer les mutants aux agents du Sentinel Services, cela risque de causer de nombreux dommages collatéraux en cas d’affrontements des deux camps.

Note : 7/10. En bref, un nouvel épisode à la hauteur des précédents. Les choses avancent plus vite, avec cette fois-ci de véritables rebondissements qui vont avoir des impacts pour la suite de The Gifted. Entre Marcos qui recouvre un mauvais aspect, Clarice qui embrasse pleinement la cause du Mutant Underground et l’Agent Turner qui fait équipe avec Campbell pour affronter le Mutant Underground, il n’y a pas à dire : une sérieuse bataille se prépare, et elle promet !

Les critiques // Supergirl : Saison 3. Episode 6. Midvale.

Rédigé par Julie Debelfort
Cette semaine, Supergirl nous propose un épisode flashback bienvenue, sortant des sentiers battus pour se consacrer aux fondations même de la relation des sœurs Danvers.

De la première à la dernière minute, l’ambiance nostalgique de Midvale s’est aussitôt ressentie. Dès les premières scènes, on a pu absorber le changement d’atmosphère de la série, le temps d’une quarantaine de minutes, et cela a fait du bien. Du bien oui, car pour la première fois, ce fut comme si la série s’autorisait à souffler, et à faire souffler ses personnages, ce qui est plutôt bienséant. Cet épisode aura ainsi beaucoup joué sur cet effet nostalgie, ayant également un petit côté Smallville. Et on ne dit pas ça seulement parce que le lycée de Kara et Alex était le même que celui utilisé pour la série en question, ou que Chloe a eu droit à son petit cameo en plus d’être citée avec son mur des bizarreries. Non, il y avait véritablement un aspect Smallville dans l’histoire en elle-même, avec cette adolescente un peu étrange et isolée qui devait s’accoutumer à sa nouvelle vie d’humaine, à ses romances et ses amitiés/relations familiales tout en se retenant de se dévoiler au grand jour. En somme, cela donnait le sentiment de replonger en enfance ou adolescence pour les fans des premières heures, et c’était loin d’être un défaut. Au contraire, Smalville a été une des premières séries à prendre les héros de comics au sérieux et aura beaucoup marqué les esprits durant de nombreuses années. Ce n’est pas pour rien qu’on en parle aujourd’hui encore et que Supergirl y fait référence à sa manière. 

L’énorme point positif résidera en ce changement d’actrices pour jouer les sœurs Danvers adolescentes. Les deux actrices ont fourni un travail impressionnant afin de reproduire avec précision les mimiques de Kara et Alex, allant jusqu’à vraiment leur ressembler physiquement, notamment pour Olivia Nikkanen, aka mini-Alex. Mais Izabela Vidovic (jeune Kara), n’est pas en reste, et au vu de leurs prestations, on redemande presque à les croiser dans de nouveaux flashbacks. C’est à se demander si les deux jeunes actrices n’ont pas passer des heures devant Supergirl pour adapter leurs mimiques à celles de leurs homonymes adultes, en tout cas le pari est réussi, et les spectateurs ont de quoi saluer ces nouvelles têtes au casting, même si ce n’est que pour un épisode !

L’acteur qui joue Kenny Li, Ivan Mok, a également réalisé une très belle prestation. Malheureusement, il est navrant que nous n’ayons jamais eu vent de ce personnage avant Midvale. Tout simplement parce que Kenny représente le fondement même des sœurs Danvers, allant de leur relation très complice à leurs jobs respectifs consistant à sauver des vies. Avec toutes les mentions du passé qui ont été faites depuis le début de la série, on se demande pourquoi jamais Kenny n’a eu droit à être cité, par Kara ou Alex, avant cette saison 3. Bien sûr, l’intention des scénaristes reste louable. Il faut dire qu’en 40 minutes, il est difficile de pondre une histoire qui tienne la route et qui justifie la relation très proche de Kara et Alex. On a pu d’ailleurs s’apercevoir de quelques faiblesses, comme le fait que les deux jeunes filles soient dans la même classe malgré une différence d’âge énoncée, à titre d’exemple. Mais au final, les choses se sont emboîtées assez naturellement, et l’histoire qui sert d’explications aux attitudes actuelles de la famille Danvers est compréhensible et surtout cohérente. 

Voir Erica Durance jouer une scène plus profonde fut également un plaisir coupable. C’est toujours plaisant de se dire que la Loïs Lane de Smallville joue un rôle clé dans la série Supergirl, bien que l’actrice originale pour jouer Alura (Laura Bernanti) avait accompli un formidable travail et que son changement soudain fait quand même de la peine. Toutefois, on a du mal à se dire que J’onn aurait sciemment manipulé Kara, en n’hésitant pas une seule seconde à prendre l’apparence de sa mère pour qu’elle se contrôle. Bien sûr, sa courte apparition a servi à prouver qu’il veillait sur les Danvers depuis de longues années déjà, mais c’est quand même osé, et presque cruel, pour J’onn, de jouer ainsi avec les souvenirs douloureux de Kara. 

Note : 7/10. En bref, un nouveau très bon épisode, malgré quelques légers défauts, qui fait surtout la part belle aux versions jeunes des Danvers. Dommage qu’il n’y avait pas plus d’interruption du flashback pour en revenir au présent et savoir ce que Kara et Alex ont fait de leur séjour chez Eliza, mais cela restait un épisode très sympathique et changeant des intrigues habituelles de Supergirl.

Audiences US Mardi 14/11 : The Flash et Legends of Tomorrow stable, This is Us en hausse !

Les audiences US du mardi 14/11/17.

20h
The Middle (ABC) : 5,64 M - Taux 1,3
NCIS (CBS) : 12,94 M - Taux 1,5
The Flash (CW) : 2,40 M - Taux 0,9
Lethal Weapon (FOX) : 3,89 M - Taux 1,0

20h30
Fresh off the Boat (ABC) : 3,84 M - Taux 1,0

21h
Black-ish (ABC) : 3,90 M - Taux 1,1
Bull (CBS) : 10,39 M  - Taux 1,2
Legends of Tomorrow (CW) : 1,55 M - Taux 0,5
The Mick (FOX) : 2,11 M - Taux 0,7
This is Us (NBC) : 9,93 M - Taux 2,6

21h30
The Mayor (ABC) : 2,51 M - Taux 0,7

22h
Kevin Probably (ABC) : 2,60 M - Taux 0,6
NCIS New Orleans (CBS) : 9,71 M - Taux 1,1
Law and Order True Crime (NBC) : 4,24 M - Taux 1,0

Audiences US Lundi 13/11 : Supergirl et Lucifer stable, The Gifted en baisse !

Les audiences US du lundi 13/11/17.

20h
Kevin Can Wait (CBS) : 6,14 M - Taux 1,2
Supergirl (CW) : 1,86 M - Taux 0,5
Lucifer (FOX) : 3,61 M - Taux 1,0

20h30
Man with a Plan (CBS) : 5,37 M - Taux 1,0

21h
Superior Donuts (CBS) : 4,96 M - Taux 0,9
Valor (CW) : 0,98 M - Taux 0,2
The Gifted (FOX) : 2,97 M - Taux 0,9

21h30
9JKL (CBS) : 4,35 M - Taux 0,8

22h
The Good Doctor (ABC) : 10,50 M - Taux 1,9
Scorpion (CBS) : 4,69 M - Taux 0,8
The Brave (NBC) : 5,11 M - Taux 1,0

Hulu annonce une série Hitman avec le créateur de John Wick !

Hulu et Fox 21 viennent de s'associer pour proposer une série basée du jeu vidéo IO Interactive, "Hitman". 

Le script de l'épisode pilote sera scénarisé par Derek Kolstad, le créateur des films "John Wick", qui a scénarisé le premier film et scripté le troisième à venir en 2019.

La série suivra la mythologie du jeu vidéo.

Les critiques // Inhumans : Saison 1. Episode 8. ...And Finally: Black Bolt.

Rédigé par Julie Debelfort
Après un avant-dernier épisode plutôt convainquant, Inhumans s’achève sur une note amère, où déception est le maître mot qui résume toute la série.

On s’attendait à quelque chose d’épique, à une bataille entre la famille Royale et les Défenseurs de Maximus. On s’attendait à une vraie confrontation entre les deux frères. On avait, somme toute, pas mal d’attentes vis-à-vis de ce season finale qui aurait pu relever le niveau de la série. Mais au lieu de ça, on repart avec plein d’interrogations et une réflexion qui nous échappe à la fin de ...And Finally Black Bolt : «C’est tout ?». Parce que oui, on ne va pas se mentir, il ne se passe rien. Rien de bien fringuant, à part une scène de combat pour Tritton qui sera vite expédiée. On aura attendu huit épisodes pour que Black Bolt prononce enfin quelques mots, et même cette scène n’aura pas été à la hauteur. C’est à peine si on a ressenti quelque chose alors qu’il condamnait Maximus à finir tout seul, prisonnier dans un bunker décrit comme indestructible. Non, à la place, on se demande quel était l’intérêt de toute cette histoire. Pourquoi avoir perdu du temps à parcourir Hawaii, intrigue secondaire qui n’aura rien apporté, si ce n’est justifié plus ou moins le manque de pouvoirs des inhumains ? Pourquoi avoir tenu à tuer puis ressusciter Gorgon, qui revient avec une case en moins et des envies meurtrières ? Pourquoi avoir tout bonnement intégré des personnages Inhumains majeurs des comics et les avoir si peu utilisé ? En bref, que des interrogations tristes à énoncer, parce qu’elles prouvent à quel point Marvels Inhumans a été mal travaillé, et ce de bout en bout.

Au final, cet épisode veut clore l’intrigue de la lutte de pouvoirs entre les deux frères et forcer les Inhumains à quitter Attilan pour la Terre. Mais franchement, à ce stade, en quatre épisodes ça aurait pu être bouclé. Huit épisodes, ce n’était pourtant pas de trop, au vu de la matière à exploiter avec l’univers d’Inhumans. Mais c’est à peine si on se sera épris d’affection pour les personnages principaux, et c’est à peine si on aura croisé le fameux peuple d’Attilan, qui fait tout juste quelques apparitions pour prouver qu’Attilan est peuplée. Les intrigues secondaires auront également été un échec. A moins que nous ayons loupé un épisode, toute l’histoire autour de Declan n’aura, au bout du compte, servi à rien. Pourtant, l’acteur était bon, mais il n’y avait pas de consistance. Il a fini par être tué dans ce dernier épisode, d’une façon grotesque. Tué par un Gorgon revenu à la vie et qui a perdu le peu de charisme qu’il avait réussi à obtenir. Le personnage aurait mieux fait de rester mort, aussi bien pour son propre bien que celui de la série. Qu’est-ce que c’était risible et ennuyant d’entendre Karnak répéter à tout va « Je l’ai placé dans la terranogène encore une fois, j’aurais pas du ». Sans dec Sherlock ? Enfin, sérieusement ? Le visionnaire qui n’arrive pas à utiliser ses pouvoirs sur Terre mais qui semblent fonctionner à merveille sur Attilan était incapable de prévoir les effets négatifs que ça aurait sur Gorgon ? C’est pas croyable. On préfère en rire que d’en pleurer, tellement les personnages ont été dénaturés au plus haut point. Et que dire de Crystal, dont le don consiste à manipuler les quatre éléments, qui aura servi littéralement à rien ? Lockjaw aurait très bien pu faire ses apparitions sans Crystal, cela n’aurait rien changé à la donne. Crystal aurait pu ne pas être de la partie, il n’y aurait pas eu de différence. On n’aurait pas eu droit à une pseudo romance sur Terre, on n’aurait pas grincé des dents à chaque fois que Crystal était présentée comme naïve et n’utilisait jamais ses pouvoirs. Oui, au bout du compte, ça aurait même été une délivrance qu’elle ne soit pas de la partie, malgré l’actrice qui essayait de faire bonne figure.

Et ne parlons pas des autres personnages. Auran, qui a soutenu Maximus dès ses débuts et qui a retourné sa veste aussi vite dans les deux derniers épisodes d’Inhumans. Non seulement ça interroge sur sa loyauté, mais en plus, on n’aura même pas pu développer plus en amont le problème lié à son don. Celui qui fait qu’elle peut ne plus se régénérer et mourir comme tout le monde. Ajoutons à cela Mordis, dont tout le monde semblait avoir peur, qui finit par être enterré sous des gravats parce qu’il n’aura pas su se contrôler. A part faire des blagues et avoir un masque qui l’empêchait d’utiliser son pouvoir, rien n’aura été vu avec lui. Pourquoi est-ce qu’il était si craint ? Comment se manifestait vraiment son pouvoir, si c’était par ses yeux seulement, son visage entier, ou autre encore ? A la Declan, il aura brutalement été bazardé dans l’épisode précédent. On ne sait pas s’il est vraiment mort, et on ne le saura probablement jamais, parce qu’il y a peu de chance qu’Inhumans soit renouvelé après cet énorme fiasco. 

Non, malheureusement, malgré des acteurs plutôt engagés, Inhumans n’est qu’une déception. Le premier vrai échec de Marvel sur le petit écran. Même Agent Carter, dont la saison deux était très basse, était dix fois mieux réussie qu’Inhumans. La série n’aura tout bonnement pas su nous attacher aux personnages. Entre inutilisation de pouvoirs, des moments lents et inutiles à l’avancement de la série (vraiment, les instants avec Dave, son ex et la dealeuse de drogues ? On peut nous rappeler leur intérêt ?), des tons ternes et mornes qui n’ont pas su dépeindre Attilan ou les paysages d’Hawaï, la série n’aura fait qu’accumuler les bourdes.

Note : 3/10. En bref, malgré un ou deux assez bons épisodes, la saison entière représente un échec cuisant. Le casting avait beau être bon, il n’aura pas été suffisant pour relever le niveau. Le season finale s’achève sur la même note que le season premiere, laissant les spectateurs mitigés et complètement sur leur faim.

GAMING | Injustice 2 : Atom, Enchantress et Teenage Mutant Ninja Turtles dans le Fighter Pack 3 !

Après Black Manta, Hellboy et Raiden, le jeu vidéo "Injustice 2" annonce son troisième et dernier pack DLC. 

Le Fighter Pack ajoutera donc Atom, Enchantress et la surprise, les Tortues Ninja. 

Atom sera disponible le 14 décembre sur Xbox One, PS4 et PC. 


Audiences US Jeudi 9/11 : Arrow, Gotham et Supernatural stable !

Les audiences US du jeudi 9/11/17.

20h
Grey's Anatomy (ABC) : 8,13 M - Taux 1,9
The Big Bang Theory (CBS) : 13,58 M - Taux 2,7
Supernatural (CW) : 1,74 M - Taux 0,6
Gotham (FOX) : 2,69 M - Taux 0,9

20h30
Young Sheldon (CBS) : 12,31 M - Taux 2,2

21h
Scandal (ABC) : 5,00 M - Taux 1,1
Mom (CBS) : 8,79 M - Taux 1,5
Arrow (CW) : 1,33 M - Taux 0,5
The Orville (FOX) : 3,66 M - Taux 1,0

21h30
Life in Pieces (CBS) : 6,58 M - Taux 1,2

22h
HTGAWM (ABC) : 3,73 M - Taux 0,9
S.W.A.T (CBS) : 6,58 M - Taux 1,0

MOVIE | Star Wars : Une nouvelle trilogie annoncée avec Rian Johnson à la réalisation !

En attendant la sortie du prochain film Star Wars, LucasFilm et Disney annoncent la préparation d'une toute nouvelle trilogie.

En effet, on apprend que le réalisateur du film "The Last Jedi", Rian Johnson, sera le réalisateur et scénariste d'une nouvelle trilogie séparée de la saga de Skywalker et qui introduira de nouveaux personnages jamais explorés auparavant. 

"The Last Jedi" sortira le 15 décembre au cinéma.

Les critiques // The Gifted : Saison 1. Episode 6. got your siX.

Rédigé par Julie Debelfort
The Gifted revient pour un épisode encore une fois à la hauteur de nos attentes, mêlant avec justesse scènes d’actions et d’émotions. Retour sur le sixième épisode d’un succès déjà confirmé de la Fox.

Avec got your siX, on aura eu l’occasion de se prendre certaines claques émotionnelles. Pour commencer, le départ de Blink de la team des mutants, ce qui nous aura pris de court. On ne s’attendait certainement pas à ce que Blink décide de partir, après avoir confronté John sur les actions de Dreamer, et on doit avouer que ce fut une agréable surprise. Non seulement cela rajoute de la cohérence à la romance qu’on voit naître entre John et Clarice malgré la présence de Dreamer toujours dans les parages, mais en plus, son départ offre plusieurs possibilités quant à son personnage. Depuis le début, le passé tourmenté de Blink a été mentionné, notamment dans l’épisode deux où elle ne cessait d’ouvrir un portail vers une seule et unique route. La voir ainsi s’éloigner de l’équipe pourrait la pousser à revenir vers ce fameux endroit et à en apprendre plus sur elle et sur ce qui l’a mené à être toujours aux aguets, toujours contrainte de lutter pour sa vie, en dehors, bien sûr, de la pression qu’exerce le Sentinel Services. En somme, on pourait avoir droit à de belles scènes sur son passé comme on a eu avec Marcos, qui est d’ailleurs loin d’être libéré de sa vie d’avant.

En parallèle, les Strucker reviennent sur le devant de la scène. On assiste à des moments père/fils qui ne terminent pas toujours bien, lorsqu’Andy avoue se sentir bien en détruisant des choses, choquant ainsi son père. De son côté, Caitlin refuse que Lauren devienne une sorte d’enfant-soldat à la solde des mutants. C’est intéressant de mener ainsi ces conversations ou ces moments qui peuvent paraître agaçants ou dérisoires mais c’est aussi ce qui fait la force de la série. Des moments réalistes, avec des parents concernés qui ne savent pas comment agir alors que leurs enfants sont des mutants, et qui ne prennent pas toujours les bonnes décisions. Il en va de même du côté des enfants, qui ont l’air de se sentir plutôt invincibles sur le moment avec leurs pouvoirs, et c’est exactement le genre de réactions que doit avoir tout adolescent en se découvrant soudainement doué de divers pouvoirs, du moins on l’imagine. La famille est à la fois unie et soudée, tout en étant brisée à sa manière, que ce soit par les agissements passés de Reed que par la bataille qui fait rage et qui les implique tous, plus ou moins malgré eux. A certains moments on notera que Caitlin semble être la plus combative de tous pour finir par être la plus inquiète, des moments assez contradictoires qui ont de quoi lasser le spectateur, mais qui restent compréhensifs. 

Enfin, alors que Marcos et Reed semblent nouer un lien complice, de père à futur père et ce malgré leurs différends, on assiste à Lorna qui prend le commandement d’un groupe de jeunes mutants, décidée à les entraîner pour une bataille inévitable. Il y a vraiment un aspect très cool face à cette prise de pouvoir, avec une Polaris désabusée qui ne cherche pas à croire en un monde idéal, et ça nous fait vibrer. Elle est une future mère, qui sait prendre soin des siens, à n’en pas douter, mais surtout une combattante sans peur, parmi les plus puissants mutants de l’Underground. Autant dire qu’elle nous donne de sacrés frissons à pousser ainsi tout le monde à utiliser ses pouvoirs. Cet épisode avait définitivement un côté X-Men et Institut de Xavier, avec d’un côté, Caitlin qui voulait enseigner des matières aux jeunes, et de l’autre Lorna qui souhaitait les préparer au combat pur et dur.

Note : 8/10. En bref, got your siX nous démontre une nouvelle fois que The Gifted est le succès du moment, et une des séries Marvel les plus réussies, égalant presque celles de Netflix. Ce sixième épisode est, avec le quatrième, certainement le meilleur de la série à ce stade, et c’est très galvanisant, alors que The Gifted n’est qu’à sa première saison et qu’au commencement de son histoire. 

Audiences US Mercredi 8/11 : Riverdale en baisse, Dynasty stable !

Audiences US du mercredi 8/11/17. 

20h
Riverdale (CW) : 1,49 M - Taux 0,5
Empire (FOX) : 5,41 M - Taux 1,8
The Blacklist (NBC) : 4,99 M - Taux 0,9

21h
SEAL Team (CBS) : 6,17 M - Taux 0,9
Dynasty (CW) : 0,72 M - Taux 0,2
Star (FOX) : 3,79 M - Taux 1,2
Law and Order SVU (NBC) : 4,89 M - Taux 1,1

22h
Criminal Minds (CBS) : 5,47 M - Taux 0,9
Chicago PD (NBC) : 5,14 M - Taux 0,9

Audiences US Mardi 7/11 : The Flash, Legends of Tomorrow, This is Us en hausse !

Les audiences US du 7/11/17.

20h
The Middle (ABC) : 5,59 M - Taux 1,3
NCIS (CBS) : 13,30 M - Taux 1,5
The Flash (CW) : 2,31 M - Taux 0,9
Lethal Weapon (FOX) : 4,01 M - Taux 1,0

20h30
Fresh off the Boat (ABC) : 3,69 M - Taux 1,0

21h
Black-ish (ABC) : 3,75 M - Taux 1,1
Bull (CBS) : 10,68 M - Taux 1,2
Legends of Tomorrow (CW) : 1,54 M - Taux 0,5
The Mick (FOX) : 2,10 M - Taux 0,7 
This is Us (NBC) : 9,78 M - Taux 2,5

21h30
The Mayor (ABC) : 2,69 M - Taux 0,8
Brooklyn Nine-Nine (FOX) : 1,54 M - Taux 0,6

22h
Kevin Probably (ABC) : 2,91 M - Taux 0,7
NCIS New Orelans (CBS) : 9,11 M - Taux 1,0
Law and Order True Crime (NBC) : 4,09 M - Taux 0,9