GAMING | Omen of Sorrow (PS4) : Notre test !

Rédigé par Karim Saoudi
Les jeux de combats se font de plus en plus nombreux depuis quelques années, Injustice 2, Dragon Ball Fighter Z, BlazBlue Cross Tag Battle, Soulcalibur 6, My Hero One's Justice et bientôt Super Smash Bros. Ultimate, Jump Force. Des jeux de combat de franchise très populaire, ce qui laisse très peu de place pour les indépendants, néanmoins, "Omen of Sorrow" parvient à se démarquer avec un style horreur. 


Exclusivité limitée Playstation 4, Omen of Sorrow est un jeu de combat 2D développé par AOne Games, un studio situé à Santiago, Chili. C'est d'ailleurs le premier jeu vidéo développé en Amérique latine. Inspiré par la mythologie, l'histoire et même la littérature, dans la liste des personnages on retrouve Dr. Hyde, Quasimodo, Adam aka le monstre de Dr. Frankenstein ou encore, Vladislav III, une version de Dracula. Le thème horreur va au-delà des personnages avec des cartes au style gothique et sombre, Londonien, Victorien et une bande de son très métal. Le jeu comprend un mode histoire, un mode arcade, un mode survie, entrainement, galerie et mode en ligne. Du contenu pour un prix assez élevé de 49,99€. 


En plus de son prix fort, Omen of Sorrow n'est pas sans son lot de défauts. Malgré son apparition dans différents événements sous forme de bandes-annonces et de démos jouables, le jeu est totalement passé inaperçu par les joueurs de Sony. Le mode en ligne est donc fantôme et malheureusement, les modes hors ligne peinent à captiver avec un mode histoire seulement avec du texte, sans cinématique, sans voix, mais qui plaira surement à ceux voulant connaitre un peu plus les personnages. Enfin, je signale également que le jeu a crashé en plein mode histoire et que la PS4 Pro décolle dans le menu. 

Note : 5/10. En bref, un jeu de combat avec un thème et un roster intéressant, malheureusement pas suffisant pour peupler le mode en ligne avec un prix élevé et seulement disponible sur une plateforme. 

Bande-annonce :