Les critiques // Titans : Saison 1. Episode 3. Origins.

Rédigé par Karim Saoudi
Après un précédent épisode qui introduisait deux nouveaux personnages, Titans revient cette semaine avec un épisode intitulé "Origins".

Après l'accident du précédent épisode, Hawk et Dove sont mis de coté avec Dove dans le coma. On se demande bien pourquoi Titans a décidé d'introduire de nouveaux personnages dans son second épisode alors que les personnages principaux ne sont pas encore tout à fait établis. Néanmoins, ce nouvel épisode intitulé "Origins" pourrait être l'épisode qui nous fallait depuis le début. 

Malheureusement, ce n'est pas le cas. Bien que Starfire soit plus présente dans cet épisode, allant même à se lier avec Dick pour protéger Raven. La seule chose que fait cet épisode est d'introduire plus de scènes flashback de Dick Grayson après la mort de ses parents, lorsque Bruce l'adopte. On visite le Manoir et on a droit à un Bruce flouté. Le jeune acteur qui interprète Dick n'est pas très captivant dans sa performance, ce qui fait qu'on a du mal à s'intéresser à ce qui se passe.

Enfin, on va également en apprendre un peu plus sur Raven qui est, malheureusement, toujours l'intrigue principale de l'épisode. Elle l'obtient le surnom de "Destroyer of Worlds", déjà attribué à Daisy Johnson dans Agents of SHIELD. On en apprend un peu plus sur son père, Trigon, qui est clairement le méchant de la saison, mais pour le moment, on suit ses serviteurs. 

Finalement, alors que Titans a ce qu'il faut pour être une bonne série, réalisation soignée, ambiance adulte et des personnages populaires, son focus sur Raven et ses longues scènes souvent inutiles ou sans aucun sens rendent les épisodes lourds à suivre. Mention pour l'apparition inutile de 5 secondes de Beast Boy où il rencontre Raven et se complimentent leurs perruques...

Note : 4/10. En bref, pour un épisode intitulé Origins, on n'a apprend rien de nouveau. 

Dans le prochain épisode :