Daredevil : Bilan de la saison 3 !

Rédigé par Karim Saoudi
Deux ans, il a fallu attendre deux ans pour enfin retrouver Daredevil avec sa troisième saison. Une attente très longue, mais qui est totalement récompensée. Avant même de commencer à en parler, cette troisième saison est sans aucun doute la meilleure chose du partenariat Marvel/Netflix. 

Cette troisième saison est ficelée du début à la fin, elle a une histoire à raconter, des personnages à développer et des scènes d'action à couper le souffle. Des attributs qui n'étaient pas présents pour la seconde saison qui s'était divisée en deux parties, une première focalisée sur Frank Castle, désormais solo dans sa propre série (un choix incompressible pour ma part, mais cette nouvelle saison prouve qu'il est dispensable) et une seconde sur Elektra Natchios. Deux personnages qui ont apporté beaucoup de nouvelles choses avec eux, nous ont éloignés de ce qu'on aimait de la première saison et du personnage principal. 

Cette troisième saison sait ce qu'on veut et le délivre de la meilleure façon possible. Après s’être égaré, la série revient sur ses points forts et parvient à les développer davantage en les rendant encore plus intéressants à suivre, du début à la fin. Daredevil/Kingpin, le fameux duo de la première saison est de retour, mais alors que ça pourrait sembler redondant ou pointe un manque d'originalité, on ne peut pas vraiment se plaindre de retrouver la meilleure chose à propos de la série. Wilson Fisk est retour, plus manipulateur et sournois que jamais, pendant que Matt remet en question ses croyances envers Dieu et lui-même suite aux événements de The Defenders, même pas mentionné, montrant à quel point Daredevil est meilleure dans son propre univers à jouer avec ses propres jouets. 

Si le focus principal est mis sur Daredevil et Fisk, cette saison va aussi introduire un nouveau personnage, Agent Poindexter aka Bullseye. Contrairement à Punisher et Elektra, ce dernier ne prend pas l’intérêt entier de la saison, il est au milieu du duo, de l'intrigue principale. "J'étais plus intéressé à raconter l'histoire psychologique, comment une vraie personne peut devenir Bullseye", dit le showrunner Erik Oleson. Le personnage n'est pas encore Bullseye cette saison, on est face à une personne psychologiquement instable qui se fait passer pour Daredevil et ce n'est pas plus mal. La saison prend son temps avec ce dernier, qui sera sans doute le méchant principal de la saison prochaine. 

Enfin, cette saison va aussi prendre son temps pour explorer un peu plus les personnages secondaires. Karen Page va avoir droit à son propre épisode origine et Foggy Nelson devient le meilleur ami d'un super-héros que tout le moment aimerait avoir. Deux personnages qui deviennent plus attachants, après une précédente saison où ils doutaient de Daredevil et Karen qui passait son temps avec Frank Castle. Un nouveau personnage secondaire est aussi introduit, Nadeem, un agent du FBI, totalement manipulé par Wilson Fisk. 

Si le scénario ne prend pas tellement de risque, la série se redouble d'effort avec ses scènes d'action et sa réalisation. Alors qu'on est habitué à une seule scène d'action "couloir" épique, cette saison ne cesse de nous surprendre avec ses chorégraphies et sa mise en scène. Aucune autre série Marvel n'est encore parvenue à proposer une scène d'action au niveau de Daredevil. La seconde saison de Iron Fist s'est peut-être améliorée, mais pas au point qu'on regrettera son annulation. Quant à Luke Cage, avoir un corps gilet pare-balles n'est pas tellement passionnant. Les "pouvoirs" de Daredevil sont plus mis en avant cette saison, ses sens sont bien utilisés et Charlie Cox délivre une performance exemplaire. 

Daredevil revient donc deux ans plus tard avec une troisième saison excellente en proposant tout ce qu'on attend d'elle. Une belle réalisation, des scènes de combat à couper le souffle et une histoire intéressante du début à la fin. Les seuls points négatifs qu'on pourrait donner à cette saison : le manque de risque et une fin un peu précipitée et prévisible. 

Note : 10/10. En bref, une saison excellente mettant avant les points forts de la première saison. 

Bande-annonce :