MOVIE | Maze Runner The Death Cure : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Si la complexité d’adaptation d’une œuvre à succès n’est pas de tout repos, les sagas pour ados sont les plus coriaces. Oublions tout de suite l’échec et l’absence de la saga Divergente, et concentrons-nous sur le dernier opus d’une saga respectable, Le Labyrinthe : Le Remède Mortel.

Synopsis : Thomas et ses compagnons doivent pénétrer dans la Dernière Ville afin de sauver Minho, mais ils sont toujours recherchés par Wicked…


S’il y a une différence totale entre le 1e et le 2e opus, celui-ci rejoindrait le second. Nous ne sommes plus dans un monde où un labyrinthe hanté les séparent de la vraie vie, mais tout repose sur la survie et sur des avis divergents. Et c’est ce qui est intéressant dans cette saga. On peut en vouloir à Teresa d’avoir abandonné ses amis, mais au final, lorsqu’on réfléchit à ce 3e opus, on peut la comprendre. Ne vaudrait-il pas se sacrifier afin de sauver l’humanité ? C’est autour de ce postulat que gravite Thomas, et malgré la longue durée du film (2h20), il y a très peu de scènes inintéressantes ou longues. Nous sommes happées par ce qui se passe, et cela, dès les premiers instants. Wes Ball a la capacité de nous captiver en mêlant le spectaculaire à l’intimité. Le budget du film est plutôt modeste (62 millions de $), et le réalisateur parvient à livrer des effets spéciaux et de l’action de manière plus efficaces que des grosses productions (comme par exemple les films DC).


On retrouve très peu de défauts à cette trilogie, même si le récit souffre légèrement d’une prévisibilité à partir de la seconde moitié du film, on reste néanmoins attachés aux différents personnes à qui nous devons dire au revoir à la fin. Et il faut dire que pour un réalisateur sans passé cinématographique comblé, il a réussi a créer une trilogie respectable.

Note : 8/10. En bref, Le Labyrinthe 3 est un bon divertissement concluant parfaitement la trilogie à l’aide de ses scènes spectaculaires et des réflexions qui en découlent.

Bande-annonce :