MOVIE | Thor Ragnarok : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
L’industrie Marvel poursuit son cours en nous proposant le troisième film qui met en avant son Dieu du tonnerre : Thor. Intitulé Ragnarok, nous sommes face à un film assumé, mais assez mitigé.

Synopsis: Lorsque Thor retourne à Asgard, Odin est absent et personne ne protège les 9 royaumes. Il se retrouve face à sa sœur, Hela, la déesse de la mort.

Si les films Thor sont considérés comme faisant parti des plus mauvais films Marvel, celui-ci est littéralement différent et décide de s’orienter différemment de manière à plaire, et il plaira. Les films du studio comportent toujours une part d’humour, jugée lassante par les fans au bout du compte. Et bien ils décident d’assumer entièrement (après Deadpool bien-évidemment) son côté décalé. L’humour est tellement présent que l’aspect dramatique des événements ne nous touche absolument pas : nous savons dès le départ que tout va se bien passer, et de la même manière, qu’il n’y a aucun suspense. Même Hulk avait été révélé dans la bande-annonce, et il faut dire que sa relation et ses interactions avec Thor sont plutôt intéressantes. Néanmoins, Thor est littéralement devenu le «bouffon», son but est de nous faire rire, et puis ensuite de sauver son peuple.
Le film plaira néanmoins parce qu’on rigole, et en parallèle, on rentre dedans. La structure narrative du film est bien plus que prévisible, on pourrait presque énumérer les différentes séquences et deviner chaque fin. Visuellement, on se rapproche beaucoup des Gardiens de la galaxie et les effets spéciaux sont plutôt aboutis. Mais les combats sont assez anodins : les personnages vont affronter des «sbires» pendant longtemps, puis les grands combats comme face à Hela ou bien le grand face à face contre Hulk sont sous-exploités. On n’en attendait plus. Et surtout, nous avons l’impression que les composantes de l’intrigue sont tirées par les cheveux (Odin, Hulk qui se retrouve dans une autre planète sans véritable explication...)

Note: 6/10. En bref, malgré un film ayant un fond intéressant et un côté décalé assumé : Thor Ragnarok est comme la plupart des Marvel, prévisible.

Bande-annonce :