Les critiques // Supergirl : Saison 3. Episode 4. The Faithful.

Rédigé par Julie Debelfort
Après un troisième épisode plutôt bon, Supergirl revient pour la suite de sa saison 3. Concentré sur Supergirl et sur la religion de Krypton, The Faithful permet de vraiment exploiter les croyances des kryptoniens et voit la série continuer sur sa lancée, déterminée à se pencher sur la croyance de manière générale.

The Faithful est une suite logique à Far From The Tree. Dans l’épisode dernier, on avait pu constater que le père de J’onn, M’rynn, avait survécu à des décennies de tortures en s’enfermant dans sa foi, se protégeant grâce à sa religion. Dans The Faithful, le cheminement est le même, bien que le Dieu soit différent. Ce qui est intéressant avec ce début de saison, c’est la manière dont la religion est présentée. Ni mauvaise, ni bonne, elle est expliquée avec douceur au détour d’une discussion entre James et Kara, révélant par ailleurs la première rencontre entre Superman et le journaliste. La religion a toujours été un sujet très sensible, pour ne pas dire tabou selon les domaines, et les scénaristes ont pris un sacré pari en misant sur cet aspect de la vie quotidienne, un pari toutefois réussi. Chad Lowe remplit son rôle à merveille dans le rôle de Thomas Coville, responsable d’un culte envers Supergirl. Loin d’être un antagoniste purement détestable, il reste avant tout un homme qui a vu en Supergirl un Dieu responsable de son destin, de sa survie. Le flashback ramenant au tout début de Supergirl quand Kara devait sauver sa sœur lors de l’épisode pilote fut constitué d’une douce note de nostalgie et habilement mené, sans trop en faire, expliquant en quelques minutes à peine ce qui a amené le futur culte de Supergirl. Thomas Coville est ni plus ni moins qu’un croyant qui se repose sur sa foi, dont celle-ci justifie ses actions dangereuses, et pourtant bien pensées, du moins, doublées de bonnes intentions selon lui. 

L’autre point fort de cette nouvelle saison reste sans aucun doute Reign, qui se découvre encore. Il y a cette opposition de mère de famille seule, travailleuse acharnée à la tête de L-Corp, qui passe du bon temps en compagnie des Danvers, face à la Reign qu’elle est censée devenir et dont on a eu un bref aperçu à la toute fin de l’épisode. Sans surprise, Samantha se rapproche de Supergirl et de son entourage, liant certainement une amitié qui doit encore se construire. Cette quête dans laquelle nous plonge la nouvelle saison de Supergirl est intéressante, et surtout judicieusement menée. On assiste pleinement au développement d’un méchant de A à Z, et à chaque nouvelle apparition de Sam dans la série, on ne peut s’empêcher de se demander comment pourra t-elle devenir un jour la terrible Reign. On sent également que quelque chose se trame vis-à-vis de sa fille, Ruby, sans savoir quoi. Très certainement qu’elle sera la clé de l’ascension de Ruby, peut-être même pourrait-elle mourir pour permettre à Samantha d’embrasser son destin de Reign, mais rien n’est moins sûr. En tout cas, pour cet épisode, Ruby aura servi de prise de conscience pour Alex, pour qui devenir mère semble être la chose la plus importante du moment. On est clairement pas fan de cette mise en situation qui va amener à la rupture de Maggie et Alex, mais il faut reconnaître que les scénaristes ont bien su s’adapter au départ initialement imprévu de Floriana Lima et qu’ils trouvent le moyen de le justifier sans forcer, et ce depuis la reprise de la série. 

Note : 8/10. En bref, voici un excellent épisode que nous a offert Supergirl, avec un vilain peu commun et joliment travaillé, de même que l’ascension lente mais prometteuse de Samantha en Reign. Les scènes entre les sœurs Danvers sont toujours aussi émotionnelles et constituent vraiment le noyau fort de cette série. The Faithful est donc un épisode solide de la série, et on espère que la suite de la saison suivra son exemple.