Les critiques // The Walking Dead : Saison 7. Episode 12. Say Yes.

Rédigé par Julie Debelfort
The Walking Dead revient pour un épisode presque uniquement centré sur Rick et Michonne, et nous fait découvrir une nouvelle facette de ce couple d’ores et déjà phare de la série.

Say Yes. Dis oui. On penserait presque à une demande de mariage en lisant ainsi le titre de ce douzième épisode de The Walking Dead. Et il est vrai qu’à en voir ces première minutes, on pourrait presque penser que Rick et Michonne sont en lune de miel, à voyager ainsi à droite et à gauche et à prendre du bon temps entre quelques ravitaillements. Mais ce n’est jamais aussi simple dans The Walking Dead et très vite, c’est le lien soudé, très fort qui unit les deux tourtereaux qui est mis en avant comme jamais un couple ne l’aura été auparavant. Jusque alors ce n’était qu’au travers de petits gestes, de serrages de mains ou de discrets baisers qu’on suivait l’évolution du couple Rick/Michonne depuis la saison précédente. Les fans ont été surpris, certains déçus et d’autres plus que ravis quand leur rapprochement a été effectué. Dans tous les cas, Say Yes est une véritable ode à leur amour et on observe ces deux protagonistes passer une nouvelle étape dans leur évolution respective. 

Sans tomber dans le romantisme à outrance, le couple est exploité avec justesse, entre émotion et action. A eux deux ils ne perdent pas de vue leurs objectifs et tentent du mieux qu’ils peuvent de trouver armes et vivres. Les zombies y passent encore une fois, par dizaine, et on sent que les acteurs ont dû prendre un malin plaisir à tourner ces scènes, entre rire et kill à volonté. Pour autant, tout n’est pas beau, et si les deux personnages sont très attachés à l’autre, engagés comme on ne les a jamais vus, on constate rapidement quel est l’inconvénient derrière. Quand Michonne croit avoir perdu Rick, soudainement elle ne veut plus vivre et se laisse presque dévorer par les rôdeurs. Evidemment, sans surprise ni l’un ni l’autre n’est mort, mais il y a toute une moralité derrière, sous-entendue depuis longtemps, mais dite pour la première fois par Rick : il y aura des pertes. S’ils tiennent à se débarrasser du joug de Negan, il faudra voir plus loin que leur simple amour, aussi difficile que cela soit. Ainsi, Rick se dit prêt à être sacrifié, prêt à supporter de perdre Michonne si c’est la seule solution pour construire un avenir à ses enfants et alliés. De même, pour la première fois, des mots sont dits sur la perte de Glenn et Abraham, notamment Glenn. Les actions sont ici amenées avec simplicité et logique, et c’est un beau moment parmi tant d’autres que nous offrent les scénaristes pendant ce « Say Yes ».

Enfin, d’un autre côté, tandis que Tara pèse le pour et le contre pour annoncer l’existence d’Oceanside, Rosita ne va pas mieux. Loin d’avoir été calmée par son erreur fatale qui coûta la vie à Olivia et le doux kidnapping d’Eugene, elle est plus énervée que jamais. Et stupidement, elle est rejointe dans son entreprise par Sacha et toutes deux s’apprêtent à se payer une virée en enfer. La question qui se pose est, sans surprise : arrivera-t-on à les empêcher de franchir l’infranchissable ? On imagine mal deux autres personnages mourir encore une fois cette saison, et pourtant, tout semble bien parti pour nous montrer que Rosita cherche vraiment à se donner la mort. Il n’y a donc qu’une chose à faire, encore une fois : patienter.

Note : 8/10. En bref, un épisode très agréable, qui tisse des liens forts entre Rick et Michonne et qui promet de nouvelles actions avec le retour d’Oceanside et la préparation au combat de Rosita et Sacha.