MOVIE | LEGO Batman : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Après le succès du film La Grande Aventure Lego sorti en 2014, les studios se décident à faire une version avec Batman en tant que personnage principal. Réalisé par Chris McKay, il signe un film amusant et plutôt réussi.

Synopsis : Batman a enfin un film sur lui, et pour vaincre les ennemis les plus féroces qu’il a pu combattre, il doit faire quelque chose de totalement inédit : ne plus travailler en solitaire.


Ce nouveau long-métrage d’animation consacré aux lego séduit les spectateurs par sa manière de nous montrer un univers respecté : grâce à de nombreuses références rendant hommage à l’univers DC.  (Mais pas seulement puisqu’on retrouve de nombreux méchants mythiques comme Sauron, Voldemort, King Kong…) L’autodérision est un atout qui fait naître la comédie du film, dès d’ouverture du film, tout est commenté par Batman, nous plongeant directement dans l’ambiance de film qui ne se prend pas au sérieux au départ. C’est un film amusant, hilarant pour certains, et qui parodie les personnages. Le film traite surtout la manière dont Batman a dû mal à créer des liens avec les autres, à faire confiance, à faire équipe. Et il y a certaines morales vraiment bien adaptées pour les enfants, rendant le film, à certains moments, émouvant.


Comme vous pouvez vous en douter, le doublage français est vraiment horrible, tout simplement parce qu’ils ne sont pas comédiens au départ… On a par exemple Griezmann dans le rôle de Superman, Natoo dans Barbara Gordon, Matuidi dans Flash, Rayane Bensetti dans la peau de Dick Grayson (c’est l’amateur le moins mauvais dans ce casting bien plus que ridicule). Lego Batman est également une pure pépite de l’animation au niveau visuel, on en prend pleins les yeux lors de certaines scènes, et la réalisation est vraiment soignée, tout comme le montage, parfaitement adapté à cette parodie-hommage au plus grand justicier de Gotham. Le film a cependant quelques longueurs dans la seconde partie du film, martelant beaucoup trop le spectateur avec les blagues redondantes, et surtout la prévisibilité de la fin.

Note : 8/10. En bref, le justicier de Gotham parvient à séduire le spectateur grâce à son autodérision injecté dans un rendu visuel fascinant, à travers une histoire intéressante pour les enfants et des références jouissantes pour les plus grands.

Bande-annonce :