Les critiques // The Walking Dead : Saison 7. Episode 9. Rock in the Road.

Rédigé par Julie Debelfort
Après une longue pause de plusieurs semaines, The Walking Dead revient avec un Rick désormais bien décidé à éradiquer les Sauveurs, et qui n’hésite pas pour ce faire à embrigader tout le monde dans son combat. 

Qu’on se le dise : personne ne va mourir. C’est assez évident, puisque la série a eu son lot de morts principales dès le début de la saison. D’autant plus avec la polémique sur la violence trop présente dans The Walking Dead, il était évident que personne n’allait y passer aujourd’hui. Ainsi, malgré l’effet de tension bien ancré à la fin de l’épisode, on se doutait bien que ni Rick, ni Michonne, ni qui que ce soit d’autres allaient mourir des suites d’une meute de rôdeurs gigantesque ou d’un bras-droit de Negan trop affirmé. Pour autant, la manière de se débarrasser des zombies de Rick et Michonne n’en reste pas moins impressionnante. C’est même une des meilleures scènes de la série, à mon sens, de part ce réalisme et cette prise de risque insensée. Cela permet également au personnage de Rick Grimes de se remettre en question : à trop vouloir attendre, il a failli perdre celle qu’il aime et risquer la vie de tout son groupe, une nouvelle fois. Peut-être est-il temps pour lui de reconsidérer sa manière de faire les choses. Malgré le soutien indéfectible de Michonne, il réalise bien, et nous aussi, qu’à chaque fois c’est juste, qu’à chaque fois le fait de le voir borné et décidé à obtenir quelque chose le fait prendre des décisions trop dangereuses et pas forcément nécessaires envers son groupe et lui-même. Toujours est-il que malgré ce plan bancal, Alexandria se retrouve maintenant en pleine possession d’explosifs. L’objectif du jour est donc rempli.

Rock In The Road n’a pas été question que de décisions ou de réflexions douteuses. Séparé en différents actes, la première partie de l’épisode était consacrée à Rick tentant de convaincre le Hilltop, avec Jesus et Sasha à ses côtés. Assez brièvement, le non catégorique du Hilltop saute sur l’écran et ce n’est pas une surprise. Plus longuement ensuite, l’épisode se penchera sur le cas du Royaume. Et si la réponse est toujours non, il n’empêche pas qu’une porte a été ouverte : il est clair que les gens veulent se battre, et que le Roi Ezekiel devra certainement revoir son avis à un moment où à un autre. La question est quand, mais surtout comment ? Qu’est-ce qui va le pousser à s’engager plus tard dans une guerre avec les Sauveurs ? Le mystère est total mais les possibilités sont nombreuses avec la présence de Daryl chez eux. Ainsi, les Alexandriens ont des gens partout : Maggie et cie au Hilltop, Daryl au Royaume, pouvant possiblement compter sur l’aide de Morgan voire de Carol. Et pour terminer cet épisode de retour, on fait la découverte d’une nouvelle et étrange communauté, composée majoritairement d’enfants. Qui sont-ils ? Vont-ils faire partie du combat de Rick et les siens ? L’introduction est brève, mais suffisante pour susciter des interrogations et entretenir le mystère jusqu’au prochain épisode.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de retour, dans les cordes. On ne s’attendait pas à voir de l’action en masse tout de suite, puisque Rick prend seulement conscience qu’il ne peut pas rester ainsi à supporter les Sauveurs sur son dos. La révolution est donc en marche mais il faudra beaucoup de patience pour qu’elle apporte quelque chose.