Les critiques // Supergirl : Saison 2. Episode 14. Homecoming.

Rédigé par Julie Debelfort
Supergirl revient pour un nouvel épisode des plus surprenants, puisqu’il voit Jeremiah Danvers faire son grand retour sur National City. Revenu mystérieusement de Cadmus, le père Danvers est-il toujours la même personne ?

Attention, drama. Quand ce n’est pas les amours qui posent problème, c’est la famille dans Supergirl. Avec le retour de Jeremiah Danvers les tensions montent, et c’est les sisters Danvers qui en prennent un sacré coup. Alors que Mon-El doute des bonnes intentions de Jeremiah qui revient miraculeusement au sein du DEO, tout le monde le rejette et refuse de croire un seul instant que le héros du jour puisse devenir l’ennemi numéro un. Pourtant, une fois que Winn se joint à Mon-El, Kara se met à douter et bientôt, deux camps se dressent : les pour Jeremiah et les contre. Si c’est facilement résumé ainsi, c’est parce que tel est l’intérêt de ce nouvel épisode de Supergirl. Point de super-vilain à proprement parler. Simplement une nouvelle exploitation des personnages, avec un retour habilement intégré à la série comme si de rien n’était.

Néanmoins, le fil rouge de Homecoming est assez prévisible. La dernière apparition de Jeremiah, dans l’épisode The Darkest Place interrogeait ainsi déjà sur sa présence fortuite au sein de Cadmus. Désormais, à le voir revenir pile au moment où le DEO reçoit une alerte d’un nouveau coup de cette organisation, il n’était qu’une question de temps avant de découvrir que quelque chose n’allait pas. Néanmoins, si l’épisode ne surprend pas, il pose des bases plus qu’intéressantes à exploiter pour la suite de la série, notamment au niveau de la psychologie des personnages. Il va sans dire que Kara, Alex, Eliza, J’onn et probablement Mon-El/Maggie se retrouveront impactés par la trahison de Jeremiah et par la décision d’Alex à le laisser fuir alors qu’elle aurait pu l’avoir et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Désormais, il faudra affronter Cadmus en sachant qu’une personne des plus aimées des héros se retrouve dans ce camp adverse. On peut suspecter une efficacité moindre, des émotions à n’en plus finir, des larmes, de la peine et possiblement d’autres trahisons. En bref, de belles manières de se concentrer un peu plus sur les personnages, tous quels qu’ils soient. 

Le point fort de Homecoming réside certainement dans la mise en avant de Mon-El. Jusque là, on ne le voyait que comme cet alien égoïste, qui ne savait pas ce qu’il voulait, si ce n’était être l’amoureux transi de Kara. Pour une fois, Mon-El se voit explorer sous un autre aspect, et c’est le seul personnage qui arrive à prendre du recul vis-à-vis du retour de Jeremiah. C’est une nouvelle façon d’en savoir un peu plus sur le Daxamite, qui restait jusque là bien trop collé dans les clichés du mec macho et arrogant de base, fou amoureux de l’héroïne du show. Une bonne chose donc, sachant que cela permet aussi à Kara et lui-même de franchir une nouvelle étape dans leur relation et de s’en retrouver renforcée, bien que le secret de Mon-El risque de peser un moment sur les deux tourtereaux.

Note : 6/10. En bref, un bon épisode, assez prévisible mais qui permet d’instaurer de nouvelles bases quant à la suite de la série vis-à-vis des différents personnages.