Les critiques // Riverdale : Saison 1. Episode 5. Heart of Darkness.

Rédigé par Karim Saoudi
Après un épisode centré sur Miss Grundy, Riverdale revient cette semaine pour se focaliser sur Cheryl Blossom et sa vie aux cotés de ses parents. 

Comme chaque garce au lycée, il y a toujours une raison derrière et la raison pour laquelle Cheryl joue les garces au lycée est que ses parents, sa mère en particulier, la haïsse depuis la mort de Jason. Il faut tout de même rappeler qu'elle a aidé son frère à s'échapper de Riverdale. On ne sait d'ailleurs toujours rien au sujet de Jason, mais on apprend cette semaine qu'elle devait se marier avec Polly, la sœur de Betty. 

Donc l'épisode se focalise beaucoup sur Cheryl et sa vie avec ses parents, mais à part ça, l'épisode a encore du mal à nous intéresser. La vie de Archie est tout simplement ennuyante et inintéressante, doublée de très clichée. Il est surmené entre sa musique et son sport, il doit jongler entre les deux tout en essayant d'oublier Miss Grundy. C'est dommage, K.J. Apa est un acteur qu'on aurait aimé apprécier davantage dans la série, mais son personnage ne le permet pas malheureusement.

Finalement, ce nouvel épisode de Riverdale ne fait que pointer du doigt les défauts de la série, c'est beaucoup trop cliché, beaucoup trop ennuyant par moment et les petites révélations autour de l'intrigue principale ne sont plus suffisantes pour donner envie de revenir la semaine suivante. Par ailleurs, la semaine dernière Jughead était sans domicile et cette semaine, la série essaye de nous faire oublier ça en forçant un "ship" avec Betty...

Note : 4/10. En bref, l'exploration des personnages n'est pas la plus originale et Riverdale a du mal à être assez intéressante pour nous faire revenir...

Dans le prochain épisode :