Les critiques // How to Get Away with Murder : Saison 3. Episode 12. Go Cry Somewhere Else.

Rédigé par Maxime Beaumont
Alors que la série vient tout juste d’être renouvelée pour une quatrième saison, HTGAWM a livré hier un nouvel épisode de sa troisième, épisode contenant des scènes très marquantes.

En effet l’épisode débute par deux événements se déroulant en parallèle : une commémoration en la mémoire de Wes organisée et une nouvelle audience pour Annalise. Pour le premier événement, cela coïncide avec la sortie d’hôpital de Laurel qui est toujours bouleversée par la mort de son petit ami. Il n’en fallait pas moins pour qu’elle craque en plein discours, reprochant l’hypocrisie de ses camarades de promo venus se recueillir alors qu’ils ne connaissaient pas réellement Wes. Suite à cela, Laurel décide d’aller voir le corps de Wes ce qu’on lui refuse, elle va donc demander de l’aide à Nate qui accepte et c’est là qu’ils se rendent compte que le corps de Wes a tout simplement disparu et que le bureau du procureur n’a aucune idée de l’endroit où il peut se trouver. Une fois de plus, Michaela assure en aidant Laurel, on voit les Keating 4 soudés même si Connor continue à rejeter les autres malgré le fait qu’il sait qu’ils sont importants pour lui. Karla Souza joue avec délicatesse le personnage en détresse de Laurel qui permet de faire avancer l’intrigue avec sa sortie de prison.

Bonnie va en effet profiter de l’information de Laurel pour faire sortir Annalise de prison en accusant le bureau du procureur de comploter contre l’avocate. Elle n’arrivera finalement à le faire qu’une fois Annalise battue par sa collègue de cellule, mais Annalise a poussé cette dernière à l’agression afin de sortir de prison pour pouvoir aider sa mère de retour en ville pour elle. En effet Annalise comprend très vite lors d’une visite en prison de sa mère que cette dernière commence à perdre la tête. Étrangement c’est son père avec qui elle a une relation compliquée qui finira par pousser Annalise à agir pour sortir de prison afin d’aider sa mère. Cette sortie est la bienvenue car les choses vont évoluer plus rapidement maintenant que l’avocate est sortie, notamment dans la recherche du meurtrier de Wes. La scène de l’agression est particulièrement choquante mais c’est une des forces de la série qui cherche toujours à surprendre le téléspectateur et Viola Davis qui transmet déjà énormément de choses à travers son jeu était troublante avec les marques sur son visage dans la scène avec Bonnie et également dans celles de sa sortie.

Du côté de la résolution du meurtre de Wes, Frank décide de renvoyer son avocat et de se représenter seul, grâce à cela il peut notamment entrer plus facilement en contact avec Bonnie qui est l’avocate d’Annalise. Par ailleurs on apprend dans les flashbacks que Bonnie avait bien précisé à Frank de ne pas toucher à Wes ce qui laisserait penser qu’il ne l’ait pas fait et on a pu voir Nate dans la maison d’Annalise parler avec Wes juste avant le drame. Nate en saurait donc plus que ce qu’il laisse penser et le bureau du procureur commence à porter des soupçons sur lui. Même si on doute de l’implication de Nate dans le meurtre de Wes, cela montre qu’il reste bien des mystères autour de l’assassinat du jeune étudiant…

Note : 8/10. En bref, des scènes fortes, un scénario qui avance et toujours plus de mystères.