Les critiques // Arrow : Saison 5. Episode 11. Second Chances.

Rédigé par Karim Saoudi
La semaine dernière, Arrow introduisait deux nouveaux personnages, Talia Al'Ghul (soeur de Nyssa Al'Ghul et mère de Damian Wayne dans les comics) et une énième Black Canary wannabe que personne n'a demandé.

Cette saison 5 de Arrow est une saison importante pour les flashbacks et pour l'histoire du Green Arrow qui s'achèvera à l'issue de cette saison. Les scénaristes se sont améliorés et ils ne sont pas les seuls, les scènes de combat sont aussi bien meilleures. Malheureusement, il y a encore quelques défauts et l'épisode de cette semaine ne fait qu'en ajouter. Commençons avec Mr Terrific... ce n'est plus possible. Ce dernier est insupportable et devient même plus insupportable que Felicity. Chaque mot qui sort de sa bouche rend une scène totalement énervante. Il ne sert strictement à rien et on ne sait absolument pas ce qu'il fait dans la série... Enfin, il y a aussi Wild Dog. Bien que ce dernier soit un bon personnage, mélangeant humour et sérieux quand il le faut, le fait qu'il utilise des armes est dérangeant. Non seulement il se sert d'armes à courte portée contre des ennemis à des mètres de lui, mais en plus de ça, ça va complètement à l'encontre de ce que fait Oliver et ce qu'il tente d'éviter dans cet épisode. 

Mais, le pire du pire est l'introduction de cette nouvelle Black Canary. Laurel est morte, Black Siren a été arrêtée et Evelyne a disparu. La saison nous a bien surpris avec le twist qui nous faisait penser que Laurel était de retour, bravo aux scénaristes pour ça, mais pourquoi introduire une autre Black Canary ? Il y a tellement de personnages DC Comics, faites revenir The Huntress, voilà un personnage féminin excellent et différent. Non seulement c'est un total manque de respect envers les fans du personnage, mais en plus de ça, l'actrice qui interprète le rôle n'a rien de spécial à offrir si ce n'est des balayages de cheveux et des postures prête à prendre des selfies... 

Heureusement, si on met de coté les problèmes toujours aussi persistant de la série, il reste encore de très bonnes choses. Dans cet épisode, les flashbacks étaient excellents. On peut dire merci à Talia Al'ghul qui débarque dans la vie d'Oliver pour le mettre dans le chemin du Green Arrow. Un chemin un peu trop rapidement et facilement pris, mais ça reste quelque chose d'important à voir. De plus, qui n'aime pas revoir le costume de la première saison ?. Il y a aussi la scène où Oliver tue de sang-froid un vieil homme, la scène de combat où il s'attache à un hélicoptère et offre des coups de poing à tout le monde, et enfin, le mini crossover de The Flash. 

Note : 6,5/10. En bref, un épisode en demi-teinte, d'un coté on a de bonnes scènes d'action, un moment important dans les flashbacks et de l'autre, on a des cringy-moment aux cotés de Curtis et un nouveau personnage que personne ne veut. 

Dans le prochain épisode :