MOVIE | Nocturnal Animals : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Après l’excellent  A Single Man, Tom Ford s’attaque à l’adaptation d’un roman qu’il intitulera Nocturnal Animals. Un thriller noir qu’il dirige avec brio.

Synopsis : Susan (Amy Adams) s’ennuie littéralement sans son mari. Alors qu’il s’absente, elle reçoit un colis dans lequel un manuscrit signé de son ex-mari Edward (Jake Gyllenhaal) s’y trouve.

Comment parler de Nocturnal Animals sans son casting fabuleux ? C’est probablement ce qu’il y a de plus beau dans ce film, ce casting si parfait, si bien trouvé, si talentueux. Susan est une jeune femme jonglant entre insomnie et travail fracassant. C’est avant tout le rôle principal, rôle qu’Amy Adams endosse d’une manière élégante et splendide. C’est probablement une des meilleures actrices de cette génération. Elle a conclue cette année 2016 avec Premier Contact, et elle commence l’année 2017 avec Nocturnal Animals. Comment mieux réussir sa carrière ? Le film met en avant un autre acteur très impressionnant qui délivre une performance touchante, bouleversante et tout simplement merveilleuse. Jake Gyllenhaal est l’ex-mari de Susan, mais aussi un personnage fictif (ou non) dans son roman. Il incarne cette beauté fragile, beauté mise en avant dans le film par le personnage de Susan. N’oublions pas d’évoquer le rôle de Michael Shannon qui le sublime d’une telle façon…

La structure du film est particulière puisqu’on est souvent plongés dans la lecture de Susan, là où elle disparaît pour laisser place à Jake. Avec quelques mises en abîmes intelligentes et un mélange entre violence et sensibilité, le film nous fait découvrir une nouvelle facette du thriller. En effet, Tom Ford gère parfaitement le rythme du film notamment grâce à un montage impeccable et une esthétique travaillée, mais il faut dire qu’on ressent tout de même un large contraste entre l’intérêt qu’on porte à Susan, et à ce qu’il se passe dans le roman. On est parfois même coupé dans l’action, voulant à tout prix savoir ce qu’il s’est passé. Et pour se faire, les scènes sont d’une intensité palpable, la scène du roman dans la voiture est simplement ahurissante. Tom Ford pourrait paraître comme étant un cinéaste prétentieux avec le côté ouvert aux interprétations, surtout que c’est son second long-métrage, mais il parvient tout de même à nous faire réfléchir et à nous inciter à nous poser des questions sur la réalité et la fiction, deux aspects qui s’entremêlent au fur et à mesure.

Note : 9/10. En bref, Nocturnal Animals est un thriller qui prend le temps de nous raconter une histoire à l’aide d’un casting talentueux et d’une structure mouvante. Une grande réussite de ce début d’année, et une leçon pour le cinéma de suspense.

Bande-annonce :