MOVIE | La La Land : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Vous avez sûrement dû entendre parler de ce film puisqu’il est porté par une espèce de vague positive dans les médias. La La Land, le fameux « film de l’année » adoubé par les critiques et les spectateurs. Mérite-t-il réellement cette attitude chaleureuse et ses 7 récompenses aux Golden Globes ?

Synopsis : Mia, serveuse dans un bar, rêve de percer dans l’industrie de la scène. Sébastian, quant à lui, cherche à ouvrir un club de jazz. Un beau jour, leurs destins s’entrecroisent.

Commencer un film par un long plan séquence très compliqué à réaliser est osé, mais ici parfaitement réussi. Nous sommes alors directement plongés au cœur d’une comédie musicale inspirée tout droit de l’âge d’or d’Hollywood grâce à cette chanson introduisant l’ambiance du film. Par ailleurs, toutes les chansons sont réalisées d’une traite, en plan-séquence, demandant alors des efforts et une concentration intense que ce soit au niveau de l’équipe de tournage ou des acteurs. On ressent la patte virtuose de Damien Chazelle à travers cette histoire de rêves, d’amour, d’identité, mais aussi de passion. Après l’excellent film musical Whiplash, il s’attaque à une comédie musicale transposée sur un monde réel, combinant alors la vie de tous les jours avec des chansons. C’est ce qu’on voit plus vulgairement et plus facilement dans les films d’animation Disney par exemple. Le scénario se veut simple, et on est emporté dans le rêve de ses personnages et on vit avec eux leurs désillusions, mais aussi leurs victoires. Le découpage filmique se fait à travers les différentes saisons, c’est à la fois une comédie où on ne peut ne pas sourire devant la beauté des propos, mais également un drame nous mettant parfois les larmes aux yeux.

Ryan Gosling s’affirme à nouveau comme étant un acteur charismatique et talentueux. On découvre ses talents pour le piano (qu’il a apprit pour le film), et sa voix agréable à entendre. Quant à Emma Stone, elle dégage quelque chose de particulier, comme si l’amour était un sentiment qu’on peut observer rien qu’en la regardant. Elle a également due s’entrainer car les chorégraphies sont loin d’être simples, d’autant plus qu’il y a très peu de cut. La bande-originale est simplement divine, on prend un plaisir fou à entendre chaque note, et on découvre comme Emma Stone pour la plupart, ce qu’est le Jazz. Certains thèmes restent gravés dans la tête, on est emporté dans un monde où tout va bien. Par ailleurs, la mise en scène devient très particulière lors des chansons. Les autres personnages sont obscurcis, ils disparaissent, et on s’intéresse uniquement à nos deux protagonistes. Certains plans sont simplement sublimes, notamment dans l’Observatoire de Griffith ou pendant le lever de soleil.
Bientôt, les Oscars 2017 auront lieu, et c’est le film favori avec 14 nominations. Le film pourrait obtenir facilement, et surtout avec fierté, au moins la moitié des Oscars.

Note : 10/10. En bref, La La Land est un film parfait sublimé par une performance exquise d’Emma Stone et un talent fou de Ryan Gosling. La bande-son, sublime, accompagne le tout pour former ce bel hommage au cinéma hollywoodien et à des films comme Broadway Melody (1940), Les Parapluies de Cherbourg (1964), Singin’ in the Rain (1952).

Bande-annonce :