MOVIE | Arrival : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Denis Villeneuve réalise Arrival, film de science-fiction américain adapté d’une nouvelle de Ted Chiang. Nous arrivons dans le dernier mois de cette année 2016, et ce film pourrait bien s’imposer comme étant le meilleur film de l’année.

Synopsis : Douze vaisseaux extraterrestres se posent partout sur Terre et les terriens ne parviennent pas à comprendre pourquoi. L’armée recrute alors Louise Banks, une experte linguistique, afin de déchiffrer le langage extraterrestre et parvenir à comprendre quel est leur but.

Arrival a tout pour devenir le meilleur film de science-fiction mettant en avant un monde submergé, ou rencontrant des aliens. Sa manière de nous présenter cet univers est d’une ingéniosité épatante. D’une certaine façon, mettre en premier plan un personnage féminin travaillant comme professeur à l’université est une belle manière de s’opposer aux films de science-fiction où nous voyons des hommes musclés, bossant pour l’armée, invincibles, sachant manier des armes… Le film nous propose avant tout une énigme qu’on essaye de résoudre aux côtés des êtres humains. Quel est le but de ces créatures ? Pourquoi sont-elles là ? Comment déchiffrer leur langage incompréhensible ? C’est un premier mystère qui  trotte dans notre tête la plupart du temps. Faire l’approche des extraterrestres par le simple moyen de communication est passionnant, et on se rend compte à quel point cette approche est captivante lorsqu’on ne voit pas le temps passer lors de ce film. 

Là où le film devient intelligent, c’est avec la présentation du background de Louise. On apprend dès le départ ses antécédents avec sa petite fille, et des souvenirs apparaissent petit à petit au cours du film, allant jusqu’à une découverte ou plutôt à une révélation incroyable impressionnant à la fois les spectateurs et Louise. La bande-originale du film apporte une tension extraordinaire lors de certaines scènes mais fait également peur. Esthétiquement parlant, la réalisation est une pure pépite et tous les plans crèvent l’écran. Visuellement, le film est magistral : que ce soit au niveau de la lumière, des ombres, des décors… Cette fameuse zone blanche et brumé est également travaillée, tout comme les créatures qui apparaissent d’une manière simple, voire attachantes. Tout est travaillé, et c’est grâce au scénario que tout prend forme. Amy Adams joue d’une telle dextérité son personnage qu’elle impressionne tout le monde. Jeremy Renner, Forest Whitaker sont également de la partie…

Note : 10/10. En bref, Arrival est sans aucun doute un des meilleurs films de science-fiction et la claque qu’on se prend à la fin est unique. Peut-être que vous verserez une petite larme, parce que les sujets évoqués sont traités avec une certaine intensité.

Bande-annonce :