Les critiques // Legends of Tomorrow : Saison 2. Episode 4. Abominations.

Rédigé par Pravine Barady
L’épisode 4 de la saison 2 de Legends of Tomorrow s’intitule « Abominations », un titre qui révèle finalement assez bien la qualité de cet épisode. 

Au-delà du manque de volonté de se renouveler, c'est-à-dire ne pas quitter le confort de voyager à chaque épisode dans une époque différente, la série prend une tournure répétitive qui gâche un peu les efforts faits durant les trois premiers épisodes. Bien-sûr, quelques trames principales comme la perte du costume de Ray, ou bien le nouveau rôle en tant que chef que possède Sara sont toujours présents. Dans cet épisode, on se retrouve au XIXe siècle au cœur de l’esclavagisme et du racisme en Louisiane, cette partie est très bien traitée dans un sens humain, mais ce qui en ressort est abominable. Insérer des zombies dans l’époque était de mauvais goût, parce que cela n’apporte pas un certain réalisme, en contradiction avec le thème traité, c'est-à-dire le racisme.

Les personnages sont tout de même attachants. Nate devient de plus en plus important et Jax est au cœur de l’épisode avec Vixen. On apprend que Ray deviendra probablement Captain Cold, mais à part ce détail presque inutile, l’épisode sombre dans une banalité profonde qu’on pouvait reprocher lors de la saison 1. Nous n’entendons pas parler de Rip Hunter, ni de Reverse-Flash.

Note : 5/10. En bref, la banalité imprègne l’épisode et rend le thème discriminatoire traité pourtant avec une certaine finesse.