MOVIE | Doctor Strange : Notre critique !

Rédigé par Pravine Barady
Après avoir débuté sa phase III avec Captain America : Civil War, Marvel revient et nous propose le second film de cette phase avec Doctor Strange. Réalisé par un connaisseur des films d’horreur, Scott Derrickson mène à bien le projet de ce film tant attendu même si la réalisation est on ne peut plus banale.

Synopsis : Le Docteur Stephen Strange est un des meilleurs neurochirurgien au monde. Un jour, il a un accident de voiture et perd l’usage de ses mains. Il va se découvrir un don naturel pour les arts mystiques en cherchant un traitement miracle.

Adulé par la critique, Doctor Strange est annoncé comme étant le meilleur Marvel de tous les temps. Vrai ou faux ? La question en elle-même est erronée. En regardant le film, on ne peut absolument pas dire que c’est un film Marvel même si nous retrouvons le fameux caméo de Stan Lee et quelques références à l’univers. Marvel sait mettre sa touche personnelle sur les films et nous sentons dès le départ qu’il n’y a pas cette âme. Est-ce que c’est quand même le meilleur film Marvel ? OUI.

Doctor Strange possède un rendu visuel tout simplement hallucinant. Comme nous pouvions le voir dans le trailer, les scènes où tout est inversé nous donnent réellement le vertige. On retrouve alors le décor de villes comme Hong Kong ou New York à l’envers, ou dans tous les sens. Les voitures continuent à rouler, les êtres humains ne sont pas affectés par cette magie, mais nous le ressentons. Benedict Cumberbatch est un acteur phénoménale, il incarne parfaitement son rôle et apporte sa petite touche de cynisme et de sarcasme qu’on retrouvait déjà dans son rôle de Sherlock. Sa gestuelle est étonnante et son rôle lui va comme un gant, ou plutôt comme une cape. Cette fameuse cape lui donne un charisme étonnant dans certaines scènes. On aurait quand même bien voulu en apprendre plus sur les objets mystiques que nous voyons dans le film. Chiwetel Ejiofor arrive à s’imposer par sa prestation à la fois théâtrale et juste du Baron Mordo. Difficile à faire à côté de Tilda Swinton, véritable caméléon du cinéma. Quant à Rachel McAdams, son personnage est assez inutile et apporte uniquement une touche d’humour. Humour qu’elle ne possède même pas de sa propre personne, mais humour ressortant lorsqu’il y a Strange… Le fameux méchant est incarné par Mads Mikkelsen. Son rendu est réussi mais il y a un véritable problème avec le concept de méchants dans ce film. On a l’impression qu’il ne sert pas à grand-chose même s’il joue correctement.


Un scénario on ne peut plus basique avec des événements qui se suivent, une réalisation banale, et une prévisibilité déconcertante. Mais c’est ce qui fait le charme du film. On retrouve tout de même quelques défauts d’écriture, ou plutôt une simplicité et une fainéantise, notamment avec l’Ancien (ceux qui ont vu le film sauront). La bande-son fonctionne correctement sans être dingue non plus et les dialogues sont assez réussis. Les scènes d’actions sont fantastiques et le rendu visuel de la magie donne vraiment un nouvel aspect à l’univers Marvel. Quelques scènes prennent une tournure qu’on ne pourrait décrire avec des couleurs fascinantes et un monde incroyable, on pourrait se croire dans Lucy ou bien dans un film de Terrence Malick. Ne partez-pas avant la toute fin, puisqu’il y a deux scènes. La première scène post-générique est un teaser pour Thor: Ragnarok, et la seconde scène post-générique nous dévoile le méchant du prochain Doctor Strange.

Note : 9/10. En bref, on tient là le meilleur film Marvel pour une raison évidente. Les acteurs sont bons, le rendu visuel est épatant… Mais ce qui fait le charme du film, c’est sa simplicité. Simplicité qui avait disparu depuis longtemps dans l’univers cinématographique Marvel.

Bande-annonce :