Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 3. Episode 4. Don’t Tell AnnaLise.

Rédigé par Maxime Beaumont
La troisième saison de HTGAWM se poursuit et on se rapproche petit à petit des événements du flashforward.

Cette semaine la clinique s’occupe d’un jeune garçon accusé de vol qui a été victime d’abus pendant son enfance. On apprend au fil de l’épisode qu’il a en réalité utilisé cet argent afin de subvenir aux besoins de son futur enfant qui est porté par son professeure. Le problème est que Bonnie comprend rapidement que l’enseignante a abusé de son élève qui était psychologiquement fragile, elle décide alors de la confronter lors du procès. HTGAWM traite encore une fois d’un sujet sensible, en lien direct avec le personnage de Bonnie ce qui permet de creuser encore plus la personnalité à fleur de peau de la jeune femme. Cela montre bien que la série privilégie l’approfondissement de ses personnages malgré les nombreux rebondissements qu’elle peut connaître.

Un autre personnage est bien développé dans la série et c’est bien évidemment son personnage principal : AnnaLise. Cette semaine l’avocate est bien malmenée puisqu’elle doit faire face à une suspension de sa licence à cause d’une vidéo la montrant en train de gifler son client (elle réussira à se justifier en affirmant qu’elle est alcoolique) et elle doit également faire face à des problèmes avec Nate. Malgré tout elle peut compter sur Eve qui est de retour, ce qui nous donne d’ailleurs droit à une superbe scène où les deux avocates dansent et se lâchent dans un bar. Malheureusement Eve a rencontré quelqu’un et sa nouvelle petite amie souhaite qu’elle la rejoigne à San Francisco, ce que AnnaLise lui conseille de faire dans une scène plutôt émouvante entre les jeunes femmes. On ne va sans doute pas revoir de sitôt Eve étant donné que l’actrice est dorénavant engagée sur le spin-off de Blacklist mais la revoir pour un épisode est toujours une bonne chose tant l’actrice est excellente et la relation Eve/AnnaLise passionnante.

Concernant les Keating Five, Wes constate que Laurel a un comportement louche et c’est bien normal puisque cette dernière sait où se trouve Frank et elle apprend également qu’il a déjà fait de la prison. Elle va par ailleurs révéler à Bonnie ce qu’elle sait lorsqu’elle comprend que Frank a tué le père de Bonnie, mais celle-ci va lui demander de ne pas révéler cette information à AnnaLise, sans doute de peur que l’avocate ne cherche encore à le retrouver. On se doute que cela va forcément se retourner contre Laurel et Bonnie puisque AnnaLise finit toujours par apprendre la vérité.

Par ailleurs Connor et Oliver apprennent à redevenir célibataires, mais Connor a toujours du mal à passer à autre chose et il se réfugie alors dans le sexe à outrance grâce à une application de rencontres. Cette partie de l’intrigue n’avait pas grand intérêt mais permet de continuer à développer la relation entre les deux personnages.

Le flashforward de la semaine nous apprend de plus que la personne retrouvée dans la maison d’AnnaLise est Laurel et on apprend également que celle-ci est enceinte. Mais la question est : qui est le père ? Frank ? Wes ? Les épisodes suivants devraient sans doute nous apporter davantage de réponses tandis que la liste des personnages susceptibles d’être la personne décédée diminue.

Note : 7,5/10. En bref, l'intérêt du téléspectateur est toujours là grâce aux rebondissements hebdomadaires offerts par la série et le développement de personnages comme ceux de Bonnie, AnnaLise ou encore Eve permet d’avoir une fois de plus un épisode de qualité.