Les critiques // The Flash : Saison 3. Episode 1. Flashpoint.

Rédigé par Karim Saoudi
The Flash est enfin de retour de sa longue et interminable pause estivale et revient pour une troisième saison qui débute avec un épisode intitulé "Flashpoint", que demander de mieux ? 

Avant de rentrer dans les détails et de parler de plusieurs points de l'épisode, ce premier épisode est excellent et surement l'un des meilleurs épisodes de la série depuis un bon bout de temps, car oui, la seconde saison de The Flash avait beaucoup trop de défauts. Le final de la saison dernière nous laissait donc avec Barry décidant de changer la timeline et de sauver sa mère du meurtre causé par Reverse-Flash, Barry a donc mis le chaos dans le temps, mais il s'en moque, ses parents sont vivants et Iris n'est plus sa demi-sœur. 

Ce premier épisode démarre parfaitement la nouvelle saison. Difficile de savoir si la suite sera du même acabit, mais tout est là pour nous donner extrêmement envie de voir la suite. Ce premier épisode est tout l'inverse de la seconde saison, c'est fun, lumineux et Barry est heureux. Des changements qui font vraiment du bien à voir après une seconde saison bien trop dramatique pour The Flash. Grant Gustin est toujours aussi parfait dans le rôle de Barry, toujours aussi parfait à la fois dans les scènes comiques et les scènes dramatiques, Stephen Amell devrait peut-être lui demander des conseils, qui lui  s'est focalisé sur une seule expression faciale depuis plusieurs saisons.

Dans ce monde "Flashpoint", Wally est Kid Flash, un changement qu'on attendait depuis la saison dernière malgré le fait que le personnage a été horriblement introduit dans la série et n'a fait que nous énerver durant toute la saison dernière. Le fait de le voir en tant que Kid Flash, le voir s'allier avec Barry et puis le voir mourir par le méchant Rival, va surement nous faire apprécier le personnage davantage dans les prochains épisodes. Mais à part Wally West, il y a aussi Iris West qui est tout ce qu'on attend du personnage dans ce premier épisode. Les scénaristes de The Flash savent exactement qui est Iris et n'essaie pas d'en faire une personne totalement méconnaissable ou méprisable, malgré les changements de timeline. Barry et Iris sont liés et cela même dans de différents univers, une continuité appréciée.

Enfin, dans "Flashpoint" on fait également la rencontre d'un Cisco Ramon riche, le plus riche de l'Amérique. Un changement qui n'apporte pas grand chose, Cisco est toujours le blagueur de la bande. On voit également Caitlin qui est carrément kidnappé pour rejoindre l'équipe Flash/Kid Flash, assez fun surtout lorsqu'elle demande à Wally si elle a été kidnappée et ce dernier répond "Unclear". 

Mais bien sur, même si Barry a enfin réussi à avoir un rendez-vous avec Iris et qu'il est heureux dans cet univers. Les problèmes et l'obligation de retourner dans sa vraie timeline font vite surface et Barry va même jusqu'à demander à Reverse-Flash de tuer sa mère de nouveau. Flashpoint se termine donc avec le retour de Barry dans sa vraie timeline, mais seulement pour découvrir qu'Iris ne parle plus à sa famille et qu'une menace approche. Une menace sous le nom de Alchemy. 

Finalement, ce retour de The Flash est excellent. Les fans du comics et de l'animation "Flashpoint" seront probablement déçus s'ils s'attendaient à une guerre entre Wonder Woman et Aquaman et un Batman en Thomas Wayne. Néanmoins, ce premier épisode démarre bien la saison et nous a permis d'avoir le temps d'un épisode un Barry heureux, de l'humour et des couleurs dans la série. Bien sur, tout se jouera dans la suite en espérant que la série ne deviendra pas aussi sombre que la saison dernière. 

Note : 8/10. En bref, un excellent épisode qui montre encore une fois que la série excelle le mélange drame et comédie avec un Grant Gustin toujours aussi parfait dans le rôle.

Dans le prochain épisode  : 
(Pourquoi Felicity est là ? POURQUOI ?)