Les critiques // Arrow : Saison 5. Episode 4. Penance.

Rédigé par Karim Saoudi
La semaine dernière, Arrow nous laissait avec Lilah demandant à Oliver de faire sortir de prison Diggle. Va-t-il le faire ?

Sans réfléchir une seule seconde, Oliver décide bien sur d'aider son meilleur ami John Diggle et de le faire évader d'une prison militaire. Mais si ce dernier est bien décidé, Felicity  est complètement contre. C'est alors qu'on se demande ce que font vraiment les scénaristes avec Felicity... Est-elle vraiment une bonne personne ? Une saison elle se plaint des mensonges (personnelles) d'Oliver et maintenant elle préfère laisser Diggle croupir en prison car selon elle, c'est son choix. On ne retrouvera plus jamais la Felicity des premières saisons, mais la rendre plus humaine aurait permis de l'apprécier peut-être un peu plus cette saison, mais non, les scénaristes préfèrent faire avancer les choses avec Ragman qui va jusqu'à dire à Felicity qui ne doit pas faire passer ses sentiments devant sa mission d'honorer son père (tué par Felicity). Ça n'a juste aucun sens, mais tout est fait pour enjoliver Felicity Smoak. 

Felicity est un problème, mais Curtis en est un autre. Si Laurel avait de la détermination, devenir Black Canary après la mort de sa sœur, qu'en est-il de Curtis ? On se demande toujours ce qu'il fait au sein de cette nouvelle équipe. Pourquoi ne pas l'avoir laissé dans les bureaux, servir d'excuse pour de nouveaux gadgets à Oliver et sa team ? Non seulement son "costume" est horrible. On ne peut pas simplement prendre le costume des comics et l'interpréter en live-action sans changement. Marvel sait très bien faire ça dans ses films, on ne voit pas Scarlett Witch avec seulement un petit bout de tissu pour couvrir son corps (image), mais bien un costume plus réaliste et moderne. En parlant de réalisme, combien de temps prend-il pour coiffer ses cheveux ? 

Finalement, la seule chose positive de l'épisode est la mission d'Oliver de sauver son meilleur ami Diggle de prison. On retrouve un Oliver seul, ce qu'on espérait voir depuis plusieurs saisons et ça fait du bien. Aussi, on ne voit pas assez d'amitié masculine dans les séries. Le reste de l'épisode est très oubliable, on nous a promis des flashbacks plus intéressants et plus organiques avec l'histoire principale, mais ce n'est absolument pas le cas, les flashbacks sont aussi inintéressants et aussi chiants que ceux de la saison dernière. Ajoutez cela au pauvre méchant qui apparemment est beaucoup trop fort pour Oliver et son équipe... 

Note : 5/10. En bref, seule la mission d'Oliver de sauver Diggle intéresse, le reste est soit très mauvais soit inutile. 

Dans le prochain épisode :