Les critiques // Arrow : Saison 5. Episode 3. A Matter of Trust.

Rédigé par Karim Saoudi
Après l'épisode sur l'introduction de Ragman, Arrow revient cette semaine avec un épisode qui va s'amuser avec la relation entre Stephen Amell et le catcheur Cody Rhodes aka Stardust. 

Les fans de WWE seront probablement ravis de voir le catcheur en zombie dans la série le temps d'un épisode, pour les autres, et bien c'est globalement un épisode très, très, très, chiant. Durant tout l'épisode, on se demande qu'une seule chose : où est l'intrigue ?. The Flash sait bien mélanger ses méchants de la semaine avec son intriguer principale (Dr Alchemy), mais pour Arrow, la série ne semble toujours pas avoir d'intrigue principale pour cette saison 5. Qui est le méchant principal ? Si c'est Prometheus, l'idéal serait peut-être de le faire apparaître ou en parler une fois à chaque épisode. Mais à part le méchant, pour le moment, cette saison 5 se centre seulement sur un Oliver Queen en Maire et un Green Arrow en professeur/flic pour sa nouvelle équipe, rien de très intéressant et on baille plus d'une fois dans cet épisode...

A part l'absence d'une intrigue principale, ce nouvel épisode va continuer à proposer de bonnes scènes d'action, même si c'est toujours aussi ridicule de voir la doublure, il faut reconnaître que certaines scènes sont très bien réalisées (bouche bée devant la scène où Oliver marche avec une explosion derrière lui, difficile de trouver ça nul). Mais en plus de bonnes scènes, l'épisode va aussi avoir de petits moments sympas, prenons par exemple la révélation que Deadshot est bien en vie (merci Barry ?). Révélation gâchée par le compte Twitter de la série, mais ça reste tout de même une bonne surprise de retrouver le personnage dans la série, après la mort d'Amanda Waller à cause du film Suicide Squad. 

Enfin, parlons de la nouvelle équipe d'Oliver. Si c'est pas une mauvaise idée d'avoir introduit de nouvelles personnes, les chamailleries et les désaccords répétées commencent sérieusement à fatiguer. On aimerait bien voir Wildog faire autre chose qu’être en désaccord avec Oliver, on aimerait bien qu'Atermis fasse autre chose que des duck face et parler de petit ami, on aimerait bien aussi voir un peu plus de Ragman, le seul nouveau membre intéressant au costume le plus cool. En parlant de costume, ce troisième épisode marque également une grosse blague : le costume de Curtis. 

Note : 5,5/10. En bref, de belles scènes, un retour surprise mais aucune intrigue intéressante.

Dans le prochain épisode :