Les critiques // Game of Thrones : Saison 6. Episode 9. Battle of the Bastards.

Rédigé par Julie Debelfort
Pendant presque une heure, Game of Thrones nous aura fait frissonner, tant la bataille des bâtards fut intense et incertaine. Et désormais, une page se tourne.

On nous l'avait teasé cette bataille ! Elle a été préparée longuement pendant les 8 épisodes précédent celui-ci. Mais avant de nous intéresser de plus près à la victoire arrachée de Jon Snow, revenons sur le retour de Daenerys à Meereen. 

Alors qu'on s'attendait à un épisode exclusivement centré sur Jon Snow et Ramsay Bolton, The Battle of Bastards s'ouvre à Meereen, où Daenerys montre clairement son mécontentement à Tyrion, au vu de son échec à maintenir la paix de la cité en son absence. Après un retour assez vif et presque bâclé dans l'épisode précédent, la Mère des Dragons reprend son habitude de mettre en place des scènes épiques. Affrontant les Fils de la Harpie, si cette bataille est beaucoup plus inégale que celle des bâtards, elle est tout aussi visuellement impressionnée, avec le retour des fils prodiges, c'est à dire des Dragons, qui s'en donnent à coeur joie sur les navires bombardant la cité. C'est donc sans grande difficulté que Daenerys et ses fidèles alliés se débarrassent de leur ennemi et reprennent le pouvoir. En l'absence de Jorah Mormont, Tyrion s'avère être un sage conseiller qui a su guider Daenerys dans son projet de "vengeance" des fils de la Harpie, et les deux protagonistes forment un duo efficace. En somme, malgré le fait que cette scène d'ouverture soit inattendue, elle inflige tout de même une belle claque visuelle.

En bonus, avant de retourner vers nos bâtards adorés et détestés, les enfants Greyjoy rencontrent enfin la mère des Dragons. Un compromis est rapidement trouvé et Daenerys commence à avoir une belle flotte de navires. En prime, les petits coups d'oeil échangés entre Yara et Daenerys vont sûrement en "exciter" plus d'un qui vont voir ici la naissance d'un nouveau "ship". A croire que les scénaristes de Game of Thrones profitent de la mort de personnages emblématiques de la communauté LGBT pour prendre les devants et créer une nouvelle histoire, s'éloignant totalement des romans. A voir si cela va être poussé plus loin ou si ce ne sont que les esprits échauffés des fans qui s'emballent trop vite.

Mais revenons en à nos moutons. Tout le reste de l'épisode ne sera consacré qu'aux bâtards de la série pour nous offrir une longue bataille épique et intense, qui en met plein la vue. Dans un premier temps, Jon part à la rencontre de Ramsay. Pas très utile sur le fond, mais sur la forme cela permet à Snow d'avoir un aperçu du personnage. Mais comme le dit Sansa, il n'a encore rien vu. Malheureusement, plutôt que d'écouter les conseils de sa soeur, Jon se prend la tête avec cette dernière et part clairement en bataille plus pessimiste que jamais. Il demandera même à Melissandre de ne pas le ramener s'il meurt. Un passage peu encourageant, qui fait douter du sort de Snow.

Mais les spectateurs n'auront pas le temps de se questionner que la bataille commence quelques minutes après. Et tel que l'avait prédit Sansa, Ramsay veut jouer et va torturer le jeu Rickon Stark jusqu'à son dernier souffle. Bien que dès le départ l'enfant ne semblait pas "important" en ce qui concerne sa présence à l'écran, sa mort va pousser Jon Snow à sortir de ses gonds et à foncer droit dans Ramsay, cédant à sa colère. Un moment bien tourné, qui permet de commencer la bataille sur une note déjà très tendue et dynamique. Les choses continueront ainsi : un coup Jon risque de perdre, un coup Ramsay se voit douter et ainsi de suite.

Et pendant ce temps, Sansa elle fait quoi ? Nous on va pas vous mentir. Dès la première difficulté de Jon, nous n'avions qu'une pensée : "Quand est-ce que Baelish intervient ?" Parce que oui, aussi intense et passionnante que fut la bataille, l'issue n'en était pas moins prévisible. Il fallait que LittleFinger se ramène pour que Jon ait un espoir de gagner. C'est à peine si on l'aura aperçu 5 minutes, mais c'est son intervention qui permettra à Jon d'affronter Ramsay et de lui mettre un sacrée raclée. Juste avant, Snow avait failli mourir d'une façon assez atroce et triste. Heureusement il n'en est rien et c'est Sansa qui se délectera de la mort de Bolton, littéralement jeté en pâture à ses limiers. Une façon de mourir que Ramsay adorait mais qui se retourne contre lui. Et nous, on s'en délecte aussi. Alors cet épisode, il fut remplie de sang, de sueur et de larmes.

Note : 9/10. En bref, l'épisode 9 de cette saison n'échappe pas à la tradition et nous offre une bataille épique. The Battle of Bastards est probablement l'un des meilleurs épisodes de la série, si ce n'est LE meilleur (notre coeur balance avec The Rain of Castamere qui fut incroyablement choquant et est devenu culte par la suite des choses pour tout fan de la série). Cet épisode fut l'occasion de mettre également en avant Davos, conseiller de Jon et également bras-droit dans cette bataille, qui semble avoir compris que sa petite protégée, Shôren Baratheon, a péri par les flammes... Un épisode 9 tant attendu qui a rempli nos attentes et qui a maintenu en haleine le téléspectateur. On en redemande.

Dans le prochain épisode :