Les critiques // Scandal : Saison 5. Episode 19. Buckle Up.

Rédigé par Marion Levasseur
Et nous revoici dans la course à la Maison Blanche avec les primaires républicaines qui prennent la direction de la Floride : Hollis, Mellie, Susan ? Qui aura le soutien de Madame le Gouverneur et donc la probable victoire républicaine en Floride ?

Nous voyons de très loin Hollys Doyle pour nous concentrer sur les campagnes de Susan et de Mellie dont la bataille devient furieuse, notamment dû aux faits du conflit entre Abby et Olivia, pour qui perdre n’est pas une option.

Le conflit en devient quelques peu ridicules et Mellie et Fitz jouent leur rôle et s’imposent sur Abby et Olivia. Mais il me semble que ce que nous noterons c’est à quel point tout le monde s’inquiète pour Olivia qui n’est plus du tout la même depuis le meurtre d’Andrew. Et cela fait du bien de redonner un peu d’humanité à l’ensemble de l’histoire.

Cependant, une fois de plus, nous assistons à l’importance du pouvoir, à son emprise sur tous. Chacun se cache derrière une raison, une cause, une volonté. Le pouvoir, personnage principal de Scandal. Je me demande qui sera sa prochaine victime ? Mais je dois dire que je suis un peu déçue de voir Susan remonter un peu la pente et savoir qu’elle se prendra à nouveau une claque. 

Note : 6/10. En bref, un épisode où tous les moyens sont bons, mais aucun ne donne le résultat escompté. Cela fait quand même un peu trop longtemps que les gentils n’ont pas gagné en étant de véritables gladiateurs.