Les critiques // Game of Thrones : Saison 6. Episode 4. Book of the Stranger.

Rédigé par Julie Debelfort
La saison 6 de Game of Thrones se poursuit tranquillement et donne de nouvelles pistes quant aux futurs de certains personnages.

Et si on commençait par une bonne nouvelle avant d'annoncer les mauvaises ? Et oui, car ça existe dans cette série ! Des moments joyeux, plein d'émotions, c'est possible d'en trouver encore, mais à durée limitée. C'est ainsi qu'on assiste aux retrouvailles de Jon Snow et de sa soeur Sansa Stark. Des retrouvailles qu'on avait peine à imaginer et qui font chaud au coeur, tant nos deux personnages ont souffert de leurs côtés. Malgré leurs différends par le passé, les deux protagonistes sont heureux de se retrouver et ils peuvent souffler un peu... Un peu oui, car rapidement Jon Snow reçoit un message de la part de Ramsay, qui le menace clairement de toutes les horreurs possibles. Alors que va faire Jon, qui est poussé par Sansa de se battre ? Il n'y a pas à douter que oui, il va se battre, et on va donc avoir droit à une guerre entre deux fils "bâtards", dans un sens assez similaires mais que pourtant tout oppose.  

En parlant de Ramsay, on est toujours ravi de constater qu'il est fidèle à lui-même. C'est avec un petit pincement au coeur qu'on assiste au meurtre de Osha. Rien de bien étonnant, mais on aurait plutôt pensé qu'il aurait voulu la torturer plutôt que de l'achever aussi rapidement. Rickon se retrouve donc définitivement seul, enfermé dans un cachot. Va t-il survivre à cette saison ?

Maintenant qu'on arrive à l'épisode 4, les choses avancent un peu et surtout on fait toujours la découverte du retour d'un personnage. Ainsi, on croise enfin LittleFinger, toujours aux côtés du Seigneur du Val, qui semble n'avoir rien perdu de sa superbe. Et Little Finger semble toujours tenir à Sansa et va sûrement s'engager aux côtés de Jon Snow dans la future bataille à venir contre Ramsay. Un soutien qui va probablement s'avérer d'extrême importance, au vu de l'état actuel des troupes de Snow et des sauvageons. Il nous avait manqué Baelish, et c'est plaisant de le retrouver.

Pendant ce temps, à Vaes Dothrak, Daenerys nous offre une scène de toute beauté, entre nudité et flammes. On retrouve notre Mère des Dragons assurée et sans pitié (et surtout insensible aux flammes, sacré atout) quand il le faut, toujours assoiffée de justice et dans l'envie de bien faire les choses ou du moins de façon théâtrale. Elle est donc retrouvée par Ser Jorah et Dario Naharis, mais au final elle a su bien gérer les choses seule. La scène de "nu", d'une certaine pudeur, d'Emilia Clarke a d'ores et déjà fait le tour de l'actualité et l'actrice assume pleinement sa scène. On ne s'attendait pas vraiment à ça puisque l'actrice ne voulait plus n'être vue que pour son corps, mais il est vrai que la scène passe très bien et forcément, ça aide à faire s'agenouiller les habitants devant elle.

En parallèle, Tyrion essaye de maintenir le contrôle sur Meereen, en usant de son don inné pour "parler politique". Accompagné de Varys, Ver Gris et Missandei, Tyrion fait ce qui est nécessaire en négociations et pourparlers tout en attendant impatiemment le retour de Daenerys, qui est plus que demandé.

Enfin, et comme on s'y attendait suite à notre dernière critique, on retrouve les Tyrell. Margaery est enfin autorisée à voir son frère, Loras, qui est dans un état méconnaissable et qui la supplie de donner ce que le Grand Moineau veut. Serait-ce là l'annonce d'une nouvelle marche de la honte ? Pas si sûr, puisque Cersei prépare sa vengeance et cherche même à unifier les Lannister et les Tyrell pour se débarrasser définitivement du grand septon. Il est grand temps que notre vengeresse en chef se réveille enfin !

Note : 7.5/10. En bref, encore une fois un très bon épisode, qui permet à certains personnages de reprendre du poil de la bête tandis qu'une guerre acharnée s'annonce entre deux fils bâtards.

Dans le prochain épisode :