Les critiques // Arrow : Saison 4. Episode 23. Schism.

Rédigé par Karim Saoudi
Le moment est enfin là, la saison 4 de Arrow est enfin terminée. Une saison lourde aux intrigues totalement intéressantes malgré quelques bonnes scènes par moments, mais qui sont déjà oubliés. 

Mais alors que le final de The Flash nous a laissé sur des scènes très prometteuses pour la suite de la série, le final de Arrow fait totalement l'inverse et nous laisse sur des scènes qui laissent le téléspectateur totalement indifférent. "Schism" poursuit l'intrigue sur les missiles qui menacent, pas seulement Star City, mais aussi le monde. Au lieu de se focaliser sur une intrigue liée au héros, les scénaristes ont préférés nous sortir l'intrigue du monde en danger... 

Mais parlons des bonnes choses de ce final, rassurez-vous, il n'y en a pas beaucoup. En effet, le seul bon point de ce final est que la série continue de faire évoluer son héros. Lors du final de la saison 2, Oliver n'a pas voulu tuer Slade, pour lui, l'enfermer dans une île était un moyen de le faire passer du vigilante au héros, là, on retrouve un Oliver qui est face à Damian Darkh, un méchant qui tué des milliers de personnes dont Laurel, et Oliver ne voit qu'une solution : le tuer. Mais ce n'est pas tout, le final va aussi faire revenir Oliver en tant que Maire. La mort de Damian Darkh a donc permis de redonner de l'espoir à Oliver et de le faire avancer. 

Voilà, c'est tout pour les compliments de ce final. Le reste est une ordure, toujours les memes scènes d'action, toujours les mêmes scènes avec Felicity, toujours des scènes inutiles dans les flashbacks et enfin, aucune surprise ni une petite nouvelle intrigue qui nous donne envie de revenir la saison prochaine. La toute fin de l'épisode laissait penser qu'un nouveau personnage allait apparaître, mais c'est finalement Felicity qui nous dit qu'elle n'est pas prête de partir. Marc Guggenheim est bien conscient que les fans ne veulent plus de Felicity, mais préfère provoquer. Adieu Arrow ? 

Note : 3/10. En bref, un final qui fait avancer le héros et lui donne de l'espoir, mais c'est aussi un final avec toujours les mêmes scènes, une Felicity toujours aussi présente et absolument rien qui donne envie de revenir..