Les critiques // Legends of Tomorrow : Saison 1. Episode 11. The Magnificent Eight.

Rédigé par Karim Saoudi
Nouvel épisode de Legends of Tomorrow qui fait envoler l'équipe dans le Old West où l'on rencontre le fameux Jonah Hex.

Alors que chaque semaine on espère voir une amélioration dans la qualité de la série, chaque semaine elle nous prouve qu'elle est très loin d’être une parfaite ou même une bonne série. Globalement, l'humour et les quelques personnages font qu'on trouve la série légèrement divertissante, le reste, Rip Hunter, les incohérences, le manque d'exploration des personnages, les voyages dans le temps inutiles et le méchant "principal" font que Legends of Tomorrow est une déception, surtout qu'on a affaire à une série totalement différente de ce qui nous a était promis en début.

"The Magnificent Eight" va nous faire suivre l'équipe contre un gang qui raquette le village de Jonah Hex. Alors que Ray Palmer en Atom aurait pu y mettre fin en les tuant sans qu'ils ne s'en rendent compte, l'épisode va allonger la petite histoire bien banale en y ajoutant une histoire du passé de Rip Hunter, ce personnage totalement incohérent et super mal joué par Arthur Davill. 

Finalement, ce qu'on retiendra de ce nouvel épisode c'est son humour avec un Ray Palmer qui prend plaisir à jouer le shérif dans le Old West, le reste n'est centré sur l'équipe (hors Rip Hunter) n'est pas mauvais pas très dispensable, tout comme Jonah Hex qui est finalement qu'un personnage secondaire. 

Note : 5/10. En bref, l'humour est là et l'ambiance western permet de mouvementer un peu les choses bien que la série ne cesse de décevoir.

Dans le prochain épisode :