Les critiques // Gotham : Saison 2. Episode 18. Pinewood.

Rédigé par Karim Saoudi
Après plusieurs semaines proposant d'excellents épisodes de Gotham, la série revient cette semaine et elle déçoit avec un épisode qui se prend trop au sérieux suivant Jim Gordon à la recherche du vrai meurtrier des parents de Bruce Wayne, oui oui, on suit encore cette intrigue.

Le gros point fort des précédents épisodes est le fait que la série n'a pas peur de faire évoluer ses personnages, Pingouin a passé un séjour à Arkham et s'est fait laver le cerveau, Nygma a décidé de partir en full-Riddler pour finir en prison la semaine dernière et enfin, Bruce Wayne a décidé de vivre aux cotés de Selina Kyle. C'était donc des choses intéressantes à suivre, mais arrivé à cet épisode, on se dit que finalement, tout les changements n'ont rien apporter à la série si ce n'est quelques moments de plaisir durant les épisodes. Pingouin est toujours le même malgré les tests de Strange et Bruce s'intéresse à nouveau à la mort de ses parents. 

"Pinewood" est donc un épisode qui se prend trop au sérieux avec des personnages qui vont forcer les choses avec l'intrigue sur les Wayne. Bruce nous a montré qu'il pouvait être fun et être un bon personnage lorsqu'il se trouve loin du manoir, le revoir retrouver ses vieilles habitudes à essayer à tout prix de connaitre le pourquoi du comment, fatigue puisqu'on a passé beaucoup trop de temps sur ça lors de la première saison. Néanmoins, les choses avancent puisqu'il découvre que Hugo Strange, l'ancien partenaire de son père, est celui derrière son meurtre. Une conclusion un peu prévisible et facile, connecter aussi facilement une intrigue principale à un nouveau personnage rend les choses un peu trop simple...

L'épisode va aussi nous proposer d'autres petites choses, importantes et d'autres moins, en effet, Barbara est de retour et elle va essayer de prouver à Jim Gordon qu'elle a changé. C'était amusant de la voir se servir de son ancienne attitude pour arriver à ses fins, mais là aussi, malgré les plusieurs scènes à ses cotés montrant qu'elle a évolué, on retrouve le personnage au point mort et on se demande ce qu'il va bien pouvoir devenir. On retrouve aussi Mr Freeze qui se retrouve face-à-face avec Jim Gordon vêtu d'un costume et d'une perruque très cheap... L'épisode s'achève sur la résurrection de Galavan, transformé en Azrael. 

Note : 5/10. En bref, après plusieurs bons épisodes montrant que la série n'a pas peur de faire évoluer ses personnages, on se retrouve avec un épisode qui se prend trop au sérieux aux cotés de personnages de retour à la case départ.

Dans le prochain épisode :