Les critiques // Agents of SHIELD : Saison 3. Episode 17. The Team.

Rédigé par Julie Debelfort
Hier soir ABC a diffusé l'épisode d'Agents du SHIELD qui devait réunir officiellement et pour la première fois les Secret Warriors. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout ne s'est pas passé comme prévu.

Retrouver Elena aka Yo-Yo et Joey, autant vous le dire, on avait hâte. Réunis avec Lincoln et Daisy, les secret Warriors s'annonçaient au top du top. Et si ce fut bel et bien le cas au début de cet épisode, malheureusement ça n'a pas duré. Bien entendu, et sans surprises, les Secret Warriors ont sauvé les autres agents du SHIELD. Un sauvetage assez rapide, voire bâclé, tant on aurait aimé voir les inhumains beaucoup plus en action et beaucoup plus en symbiose avant d'être divisé.

Car divisé, malheureusement ce fut le triste sort réservé à cette nouvelle équipe qui n'aura pas bien duré longtemps. Après avoir réussi à capturer Malick, Gideon apprend à Coulson qu'un des agents est en réalité infecté par Hive. Et si on pensait, presque innocemment, que Yo-yo, par sa légère entaille à la jambe, ou que Joey, par son "meurtre" inattendu, seraient l'infecté, force est de constater qu'on avait eu tort. Et si The Team s'est révélé être un épisode assez frustrant, on doit avouer tout de même que la surprise était au maximum lorsque le téléspectateur comprenait que c'était Daisy qui obéisse à Hive. Une énorme surprise, un rebondissement comme on les aime qui nous a tenu en haleine tout le long que les Agents du SHIELD se tournaient le dos au fur et à mesure. Et si Joey et Elena risque d'avoir une dente contre le SHIELD pendant un sacré long moment, que vont-ils ressentir en comprenant que c'était leur leader, Daisy, qui était depuis le début dans le mauvais camp (et ce même si elle ne l'a pas voulu bien sûr) ? Sans compter Lincoln, qui a subit la trahison en plein fois, et dont on se doute que leur couple risque de s'en remettre difficilement voire pas du tout.

Néanmoins, malgré ce retournement de situation, Fitz-Simmons ont officialisé leur couple, car enfin Jemma est prête à plonger dans les bras de son beau Fitz, qui n'attendait que ça depuis 10 ans. Pendant ce temps, Yo-Yo et Mack ont pu être réunis, et c'est vraiment un superbe duo... dommage que ça finisse mal pour eux. Si au final Joey a compris qu'il n'était pas fait pour être un agent (et au final, avouons-le ça n'a rien d'étonnant vu la sensibilité du personnage) Yo-Yo serait parfaite pour être un membre de la team, et on l'imaginerait bien prendre la place de Daisy le temps de ramener cette dernière à la raison, même si c'est peu probable que cela arrive.

En tout cas, le must du must de cet épisode fut surtout la scène de fin, déchirante à souhait, mais également magnifique et extraordinairement bien rendue à l'écran lorsque Daisy décide d'enterrer la base du SHIELD, ses amis enfermés à l'intérieur. A partir de ce moment là, et en se souvenant de la révélation du dernier épisode on peut se poser la question : est si ce serait Daisy responsable de la mort d'un des Agents du SHIELD ? Et si ce serait au final Daisy qui ne serait pas récupérable (même si on en doute fort) ? Que va penser la team d'elle ? Vont-ils lui faire confiance à nouveau dans un futur proche ou éloigné ?

Une tonne de questions, questions qui vont sûrement persister jusqu'au season finale. En tout cas, ce sera l'occasion pour les fans de la première heure de la série de revoir Skye et Ward réunis au travers leurs nouveaux rôles et noms, Daisy et Hive. Quoique.. si l'on remarque bien, Hive a appelé Daisy par son ancien nom, soit Skye. Pourquoi donc ? Un petit détail assez intriguant et qui nous rend quelque peu nostalgique de l'époque où Skye était la hackeuse au bon coeur et absolument irrésistible et hilarante de la saison 1.

Note : 8/10. En bref, le seul point négatif de cet épisode fut la courte durée des Secret Warriors. Quel dommage de nous faire saliver depuis le début de saison sur une team qui finit complètement écrasée et déchirée en une mission. Pour le reste, un épisode avec des acteurs au sommet de leurs performances, une intrigue pas forcément dynamique mais qui a su nous tenir en haleine pour avoir le dernier mot de l'histoire. Quant à la scène de fin, elle nous a tout simplement éblouie. On a véritablement hâte de voir le prochain épisode, qui va nous montrer une Daisy plus bad-ass que jamais à n'en pas douter.