Les critiques // The Walking Dead : Saison 6. Episode 13. The Same Boat.

Rédigé par Nicolas Gardères
Cette semaine, The Walking Dead réussit à se placer dans la continuité de la deuxième partie de son épisode précédent, et ce pour notre plus grand plaisir. Sans forcément faire d’étincelles, l’épisode est maîtrisé de bout en bout et propose des événements particulièrement intéressants. On pouvait regretter cette difficulté que la série a depuis un petit moment à proposer un épisode solide de la première à la dernière seconde, et cette semaine, malgré quelques maladresses, on peut dire que c’est le cas.

La grande force de cet épisode, c’est avant tout la mise en avant de deux des personnages les plus intéressants de la série. Carol et Maggie ont toujours disposé d’une personnalité plus qu’intéressante et d’un développement très correctement travaillé ; et un peu trop souvent en retrait ces derniers temps, elles illuminent à elles seules l’épisode tout entier. Que ce soit la malice de Carol ou la rage de Maggie, on retrouve une nouvelle fois des développements fascinants pour ces deux personnages.

Kidnappées par le clan de Negan, elles vont donc devoir redoubler d’efforts pour se sortir de cette situation par elles-mêmes, et c’est par pleins de petits détails que cet épisode va se trouver particulièrement crédible. Tout d’abord la continuité que l’on retrouve dans le comportement de la communauté, à savoir un comportement bien plus agressif et meurtrier. Les remords ne sont pas pour autant oubliés, mais une certaine rage se fait nouvellement ressentir et ça fait beaucoup de bien à certains personnages, Maggie en tête.

L’autre réussite de cet épisode, c’est son ambiance oppressante et son climat pesant qui se font très bien ressentir à travers ces événements se déroulant en huis-clos. Peu d’espace et à peine deux ou trois salles et un ou deux couloirs suffisent à instaurer quelque chose d’oppressant, renforçant la constante menace qu’il existe dans la série. On se doute bien que les deux personnages principaux ne périront pas dans cet épisode, mais cela n’empêche pas de se poser des questions et de rester effrayer pour le sort des nouveaux personnages introduits.

Ces nouveaux personnages, malgré leur apparition très furtive, réussissent à être plutôt intéressants. Parfois un peu trop bavards pour certains, il reste pertinent de voir les sentiments qu’ils partagent face à la situation et à la menace de la communauté de Rick. Mais c’est surtout sur des détails, comme les cigarettes que fume un personnage, le rapport à la foi ou encore le bébé que porte Maggie, que les pensées de ces personnages arrivent à éveiller notre intérêt.

Note : 7/10. En bref, un épisode bien écrit et maîtrisé du début à la fin qui permet de mettre en avant deux des personnages les plus intéressants de la série.