Les critiques // Vikings : Saison 4. Episode 3. Mercy.

Rédigé par Pravine Barady
Le troisième épisode de Vikings s’intitule “Mercy, mercy, mercy”, et c’est de nouveau une réussite dans sa continuation…

Un nouveau couple se forme, et deviendra probablement le cœur d’une future dispute avec Ragnar et compagnie. Enfin nous n’arrivons pas vraiment à déceler les sentiments de ces deux personnages que sont Lagertha et Kalf. On voit en elle assez facilement une envie de prendre le dessus et profiter de sa situation, mais Kalf est incertain, son discours qu’il lui chante est honorable, mais par la suite, on le déteste un peu plus. Il veut assassiner Bjorn, le fils de Ragnar pour une certaine vengeance.

Justement, celui-ci se débrouille plutôt bien seul, on le voyait pêcher la dernière fois, il est beaucoup plus actif dans cet épisode. En effet, nous le voyions installer un piège, sous l’œil observateur de quelqu’un. Serait-ce le Berserker engagé par Kalf afin de le tuer ? Ou un animal sauvage ? Et bien je pense que c’est l’ours, qu’il essayera par ailleurs de chasser pendant tout l’épisode, en réussissant finalement tant bien que mal. Il a néanmoins prit moins de coups que Leonardo Dicaprio dans The Revenant, ça c’est sûr !

Le personnage de Rollo est fascinant, et on le voit sous un autre angle cette saison. Il a toujours été autoritaire, assez lunatique et violent. Mais maintenant, nous ne pouvons le voir en dehors de cette bulle qui a été créée autour de lui, l’engloutissant totalement dans un ridicule total. Il se fait prendre de haut par sa « femme », on lui apprend à parler la langue, il l’imite sauvagement… On peut dire qu’il nous fait vraiment du bien contrairement aux intrigues autour : je parle ici de Judith qui créer des liens avec le roi, ou bien son « mari qu’elle aime tant » qui ramène une amante de Ragnar…

Enfin bon, n’oublions pas Floki. C’est ce que j’aime dans cette série, les personnages ne sont pas tous séparés par épisode, on les retrouve quasiment tous, le suspense n’est pas nécessaire. Helga n’a toujours pas annoncé la mort de sa fille à Floki, et c’est l’arrivée soudaine de Ragnar qui va l’encourager à le faire… La réaction de ce dernier est bien évidemment logique, on connait ce personnage torturé intérieurement. La rage sort de son corps en même temps que les chaines, Ragnar le libère suite à l’événement suivant. Un retour magique d’Athelstan, personnage mythique de la série. Ne vous méprenez pas, c’est un retour unique, il apparait comme un fantôme face à Ragnar, son meilleur ami, et puis le Roi Egbert qu’il aimait bien.

Note : 8/10. En bref, trois épisodes réussis, espérons que cela continue ainsi.