Les critiques // Supergirl : Saison 1. Episode 15. Solitude.

Rédigé par Karim Saoudi
Supergirl revient cette semaine avec un nouveau méchant interprété par une ancienne Supergirl de la série Smallville. 

Après Supergirl, Laura Vandervoort interprète un méchant, Indigo aka internet sous une forme humaine. Un méchant au look très similaire à Mystique de Marvel et aux pouvoirs de Mr Fantastique. Un look assez cheap et peu convaincant pour un méchant aux motivations basiques. En effet, Indigo veut détruire la Terre et va alors lancer un missile nucléaire militaire. On a alors une intrigue très simple du méchant qui veut détruire la Terre et du héros qui tente d’arrêter tout ça. Avant de mourir grâce à un virus, Indigo dévoile à Supergirl qu'elle est arrivé sur Terre grâce à elle, une révélation qui sera surement plus expliquée lors de son retour puisqu'on peut la voir démembré en fin d'épisode.

Par ailleurs, il n'y a pas grand chose à dire de l'épisode si ce n'est qu'on passe plus de temps à faire le tour des histoires de cœurs de Jimmy Olsen et sa copine qu'autre chose. La série nous a prouvé qu'elle pouvait très bien s'en sortir en se focalisant sur des scènes d'action ou sur les émotions de Kara, mais lorsque tout se centre sur Olsen et son amour pour Kara, ça devient très difficile à apprécier la série. En plus de cela, on va aussi tenter d'humaniser le nouveau personnage inutile de Siobhan qui nous dévoile une histoire triste concernant son père. 

Finalement, ce nouvel épisode de Supergirl n'est vraiment pas le meilleur. Entre un méchant basique au look ringard et les multiples scènes inutiles autour d'Olsen et sa petite amie, il ne reste pas grand chose si ce n'est peut-être la fin où la sœur de Kara dévoile à sa sœur qu'elle a tuée Astra et non Hank, une bonne scène qui rattrape un peu l'épisode.

Note : 5/10. En bref, un épisode moyen...