Les critiques // The Magicians : Saison 1. Episode 8. The Strangled Heart.

Rédigé par Aurélien Dessioux
"The Strangled Heart" est le 8ème épisode de The Magicians, et il va probablement servir d'épisode déclencheur pour l'intrigue finale. On note déjà dans cet épisode l'évolution de nos personnages, Quentin et Alice finissent par se décoincer un peu après avoir joué au chat et à la souris pendant tout l'épisode. Cette relation n'est peut-être pas très importante pour le moment, mais il fallait clarifier les choses pour la suite.

Dès leur retour à BrakeBills, Quentin et Alice sont fraîchement accueillis par Eliot et son nouveau petit copain : Mike. Ce dernier va d'ailleurs être le personnage principal de l'épisode, après avoir vu ses yeux scintiller en voyant le papillon de nuit dans l'épisode précédent, on se doutait que le personnage était étroitement lié à "La Bête", et les doutes vont vite se confirmer après un deuxième mouvement nocturne de Mike où il va cette fois-ci égorger un lapin pour récupérer un couteau.

On apprend pendant ce temps qu'un trimestre est déjà passé, et toujours aucune nouvelle de la "Bête" pour Alice, Quentin et Penny qui se retrouvent dans le même groupe de travail. Penny est d'ailleurs toujours dans le désintérêt total de ses partenaires, et l'absence de Kady y est certainement pour quelque chose. Mais lorsque Quentin se fait attaquer par Mike, c'est bien Penny qui va intervenir et se faire poignarder à sa place. Malgré ses dires amusants et sa soi-disant haine, Penny est donc attaché à son ami Quentin, qui va d'ailleurs le sauver par la suite.

Sans surprise, le couteau était ensorcelé, et une nouvelle fois, Quentin va reconnaître des faits similaires à Fillory, ce qui pousse encore plus l'idée que ce lieu magique est bel et bien réel. La suite de cette histoire est assez basique, on sait que Penny ne peut pas mourir dès maintenant, ce serait une trop grande perte pour la série, surtout après le départ de Kady dans l'épisode précédent, il est un personnage trop important.

Pendant ce temps, le doyen Fogg se remet peu à peu de l'attaque de la "Bête" et réapprend progressivement à se servir de la magie... Il y aura surement une importance par la suite, mais on ne comprend pas trop la présence de ces scènes maintenant, alors que 3 mois se sont écoulés depuis l'attaque et qu'on a presque pas vu ce personnage jusque là.

Comme d'habitude, Julia possède sa petite partie d'épisode, la voilà donc dans un centre de desintox on présume, où elle retrouve pendant un temps Marina, surtout pour nous rappeler que le personnage est toujours présent et ça ne fait pas de mal, car on aime la détester et même si son intrigue semble passée en grande partie, le personnage peut être encore plus exploré. Puis Julia va rencontrer un nouveau personnage : Richard, un ancien magicien, qui va probablement l'aider à renouer contact avec BrakeBills et Quentin. Encore faut-il que Richard survive quelques épisodes, puisque la série à une fâcheuse tendance à vite éliminer les nouveaux personnages.

C'est vraiment dommage d'isoler le personnage de Julia, ses scènes sont rarement très utiles et viennent de nulle part, le personnage se perd car elle se mêle à chaque épisode dans de nouveaux problèmes, c'est assez compliqué de la suivre. C'est d'autant plus dommage que son actrice est excellente et que la relation de base avec Quentin était très intéressante. Evidemment rien ne se perd puisqu'on continue de la voir toutes les semaines et il est certain qu'elle va retrouver Quentin un jour. Vivement !

Si jusque là l'épisode est assez mou, la fin va être très importante et plus rythmée. Tout démarre avec le retour d'Elisa, elle apparaît depuis le début de la série dès que Fillory est mentionné, les indices étaient là et pourtant c'était passé inaperçu, mais la grande révélation de l'épisode est que Elisa est en réalité Jane Chatwin, l’héroïne de Fillory. Cette grande nouvelle va être vite oubliée, puisque le personnage meurt dans la foulée, tuée par Mike, qui est possédé par la "Bête". Petit rappel et recentrage sur le personnage de Quentin qui est le seul à pouvoir accéder à Fillory, d'où sa complicité avec Elisa/Jane, et l'attaque de Mike/"La Bête".

Finalement le personnage de Mike va être tué dans la foulée par Eliot, qui sauve par la même occasion Henri Fogg, incapable de lutter sans ses pouvoirs retrouvés. La série ne cesse de nous surprendre en faisant mourir les personnages secondaires très rapidement, et se révèle même très sanglante par moment. Le rythme de cet épisode était quand même très lent, mais normalement, tout devrait s’accélérer dès la semaine prochaine après ces révélations, il ne reste que 5 épisodes dans cette saison, et même si elle est déjà renouvelée pour une saison 2, on espère un season final à la hauteur de nos attentes.

Note : 7/10. En Bref, un épisode assez lent, seulement intéressant par sa fin révélatrice.