Les critiques // The Magicians : Saison 1. Episode 9. The Writing Room.

Rédigé par Aurélien Dessioux
Cette semaine, avec "The Writing Room", The Magicians nous plonge dans un épisode assez angoissant, plein de révélations et d'inattendus. Cet épisode reprend le modèle de l'épisode 4, et nous emmène dans un univers magique qui n'existe pas réellement, et c'est une nouvelle fois une réussite. Dans les deux parties de l'épisode, nos personnages débarquent dans un univers fictif, Julia est plongée dans l'esprit d'une magicienne atteinte d'une tumeur, pendant que Quentin, Alice, Eliot et Penny se retrouvent dans la maison, hantée, du créateur de Fillory, et découvrent des évènement qui se sont passés des dizaines d'années auparavant...

L'épisode commence avec l'échange de lettres entre nos deux anciens meilleurs amis, et les excuses de chacun, Julia et Quentin vont donc se retrouver avant la fin de la saison, ces échanges nous le confirme, et tant mieux, cela redonnera de l'importance à Julia. Car une nouvelle fois, son intrigue de cette semaine n'est pas des plus intéressantes, elle va exprimer ses doutes, ses souvenirs, et une nouvelle fois se retrouve à parler de Quentin, les retrouvailles semblent inévitables.

Pendant ce temps, nos quatre autres magiciens se retrouvent en Angleterre, pour rechercher un bouton qui vient de Fillory. Après une phase de découverte des lieux et de recherche, les élèves commencent à comprendre que Christopher Plover, l'écrivain de Fillory, n'est pas vraiment la personne qu'ils pensaient, et cache énormément de choses. Nos heros se retrouve par la suite bloqués dans la maison hantée, et revivent les derniers moment des enfants Plover, martyrisé par l'écrivain et sa soeur. L'ambiance est parfaitement réussie, l'univers de cette maison est angoissante, Christopher maltraite le pauvre Martin Chatwin pendant que sa soeur va droguer, et tuer les autres enfants de la maison. Cette intrigue totalement inattendue est une réussite, et il est fort probable qu'un de ces personnages tyranniques aient un rapport avec "La Bête", si on connait déjà le personnage de Jane Chatwin/Eliza, mort dans l'épisode précédent, d'autres personnages de cet épisode viendront certainement s'ajouter à la série, et c'est une bonne chose. Finalement, grâce à ses évènements, les quatre magiciens vont retrouver le bouton qu'ils cherchaient, mais Penny va disparaitre en le touchant, l'épisode s'arrête ici, nous laissant dans l'inconnu, est-il parti de lui même ou est-ce le bouton qui l'a emmené avec lui ? Et où est-il ? Beaucoup de choses sont imaginables pour la suite, mais le trailer du prochain épisode nous dévoile un Penny qui semble bloqué dans le futur. Il faudra attendre une semaine pour le savoir !

Une nouvelle fois la série sort un bon épisode, sans être complètement parfait, on attend toujours que Julia trouve quelque chose de plus interessant à faire, et on attend également un retour de Margo, qui est à Ibiza depuis deux épisodes déjà et sans qui Eliot est un peu perdu et perd de sa splendeur. Les relations des personnages sont une nouvelle fois bien exploitées, le couple Quentin/Alice est maintenant plus concret, et on découvre un Quentin protecteur, pendant que Penny continue de jouer son rôle de mec agaçant mais qui ne peut s'empêcher d'aider.

Note : 7,5/10. En Bref, un bon épisode, sûrement très important pour la suite et l'intrigue finale.