Les critiques // Legends of Tomorrow : Saison 1. Episode 7. Marooned.

Rédigé par Karim Saoudi
Alors que The Flash et Arrow sont en pause jusqu'en fin mars, Legends of Tomorrow elle se diffuse toujours sur The CW avec un nouvel épisode cette semaine intitulé "Marooned". 

Après un épisode à Star City en 2046 où on a rencontré un Oliver Queen âgé et le fils de Diggle, la série revient avec un épisode où Rip et l'équipe vont aider un vaisseau en détresse, pour ensuite découvrir que c'était un piège de la part d'un groupe de pirate. Il faut dire que l'épisode n'est vraiment pas le meilleur et nous fait prendre en compte les plusieurs faiblesses de la série. Non seulement il n'y a aucune histoire, Vandal Savage est aussi nul que Damien Darkh, voire pire, et même si la série tente de proposer des intrigues standalone en mettant de coté son "histoire principale", ça reste toujours peu intéressant, mais il y a aussi un problème avec le groupe qui devient de moins en moins divertissant à suivre.

Legends of Tomorrow aurait pu être une bonne série mais au lieu de ça, on se retrouve avec une série au grand potentiel qui passe son temps à traquer Vandal Savage ou à nous faire suivre des épisodes qui n'ont aucun intérêt. La série aurait pu être meilleure si l'équipe prenait des missions des Time Master chaque semaine et les exécutaient à travers différents endroits et périodes. Un peu comme pour la série animée Young Justice où la Justice League donne des missions aux jeunes héros. En bref, le fait que tout tourne autour de Vandal Savage ruine un peu tout. Le personnage de Arthur Darvill est toujours mauvais et c'est la même chose pour l'acteur qui est insupportable. 

Finalement, on retiendra de cet épisode seulement ses quelques références à Star Wars, l'évolution de Leonard Snart et enfin, la fin qui nous laisse avec ce qui semble être la fin du voyage pour Mick.

Note : 4/10. En bref, l'histoire est toujours absente et on perd de plus en plus d’intérêt à suivre les personnages. 

Dans le prochain épisode :