Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 15. Anna Mae.

Rédigé par Maxime Beaumont
La saison 2 de How To Get Away With Murder s’est achevée aux USA et le moins que l’on puisse dire c’est que ce season finale était plein de surprises.

A l’image de l’intégralité de cette saison 2, ce season finale était centré sur l’émotion et les personnages de la série et en particulier le personne d’AnnaLise. Cette dernière s’est en effet enfuie pour retourner dans sa ville natale chez sa mère. Toute la famille est heureuse de la retrouver et son père tente de reprendre contact avec elle ce qui est difficile car AnnaLise lui en veut pour ce qu’il a fait subir à sa mère. Plus tard, Nate rejoint AnnaLise étant donné que les choses s’enveniment au cabinet.

Rencontrer la famille d’AnnaLise et revoir sa mère fût une bonne idée, on ne cesse de découvrir de nouvelles choses sur le personnage et certains traits de sa personnalité, on voit une AnnaLise plus douce dans sa chambre d’enfant, plus sensible aussi. Cet épisode nous prouve que le personnage d’AnnaLise Keating est sans doute l’un des plus intéressants actuellement visible dans le paysage audiovisuel américain, en partie grâce au talent indéniable de Viola Davis. Par ailleurs, le fait que Nate rencontre sa famille donne du poids à leur relation qui reste tout de même très compliquée. On a tout simplement vu des scènes de vie ordinaires, normales, chose qui au final est assez rare dans la série et cela nous permet d’avoir une fois de plus de très belles scènes jouées par Viola Davis avec la formidable Cicely Tyson qui retrouve son rôle d’Ophelia.

Une fois AnnaLise de retour, elle se rend au commissariat puisqu’elle a été convoquée. Les Keating Five découvrent que Caleb n’est pas retenu prisonnier par Philipp et qu’il tente de faire couler l’avocate en collaborant avec la police. Mais AnnaLise a un plus d’un tour dans son sac puisqu’on découvre que Philipp lui avait révélé la vérité sur le meurtre des Hapstall : Caleb est en réalité le meurtrier et Catherine le couvrait car elle était amoureuse de lui. AnnaLise joue alors ses dernières cartes et s’en sort une fois de plus tandis que Caleb met fin à ses jours suite à ces révélations. Ce retournement de situation était bluffant, surtout que Caleb était l’un des principaux suspects en début de saison et on comprend mieux l’intérêt de la courte scène de Philipp et AnnaLise dans l’appartement de Wes. L’affaire Hapstall est donc bouclée et elle se finit en beauté. Même si elle était moins présente en cette fin de saison, elle a apporté beaucoup de surprises et elle a montré que les scénaristes savaient être ingénieux et pouvaient nous tenir en haleine autrement que par un meurtre lié directement aux Keating Five.

Enfin du côté des autres personnages, on apprend que Frank est indirectement responsable de la perte du bébé d’AnnaLise, il décide à la fin de l’épisode de quitter la ville sans en informer Laurel. On peut se demander si le personnage a réellement quitté la série ou si l’on risque de le revoir dans la saison 3 qui a été confirmée il y a peu. Michaela et Asher continuent d’être attirés l’un par l’autre, pour l’instant cette relation n’a que peu d’intérêt, il faut espérer que les scénaristes ne gâchent pas avec celle-ci deux bons personnages qui ont eu plus de développement cette année. Oliver de son côté est de plus en plus attiré par les sombres affaires dont s’occupent AnnaLise et ses étudiants, il va même jusqu’à cacher à Connor qu’il a été accepté à Stanford… Cela n’annonce rien de bon pour la suite de leur relation car dans HTGAWM tout finit par se savoir. Et enfin nous avons Wes qui décide en fin d’épisode de confronter Wallace Mahoney, son présumé père, mais il n’aura pas confirmation étant donné le cliffhanger de fin de saison auquel les téléspectateurs ont droit… Nouveau meurtre, nouvel assassin mystère : la saison 3 de How To Get Away With Murder est déjà lancée.

Note : 8,5/10. En bref, un épisode plein de surprises avec un personnage principal des plus intéressants porté par une actrice de talent, et un nouveau meurtre qui risque de porter la prochaine saison. Vivement la rentrée !