Les critiques // Daredevil : Saison 2. Episode 8. Guilty as Sin.

Rédigé par Karim Saoudi
Et bien avoir s’être plaint du manque d'enjeux de la saison, on peut dire que ce huitième épisode remonte bien le niveau.

En effet, "Guilty as Sin" est l'épisode le plus intrigant et surprenant de la saison et tout cela se déroule lorsque Stick, l’entraîneur de Matt, fait son retour lorsqu'Elektra se fait tailler et empoisonner. Non seulement le retour de ce personnage est une surprise mais il apporte avec lui une histoire concernant La Main (une secte japonaise) et dévoile aussi qu'Elektra travaille pour lui depuis le début, que sa rencontre avec Matt n'était qu'une mission. Un peu basique comme twist mais assez accrocheur qui permet de faire passer le personnage d'Elektra dans le rang de ceux à prendre au sérieux, surtout lorsque cette dernière tranche la gorge d'un adolescent ninja et dévoile à Matt que c'est ce qu'elle est. 

Mais alors que la partie avec Elektra a fait un bond, celle de Frank Castle évolue également. Ce dernier doit jouer la carte de l'homme qui souffre psychologiquement afin d'éviter de lourdes charges. Au dernier moment, Frank en décide autrement et prend un autre chemin... un chemin qui leade à Wilson Fisk qui fait son retour en fin d'épisode. Un retour qui fait bien plaisir mais qui intrigue beaucoup aussi. Que veut Wilson à Castle ? 

Finalement, ce huitième épisode est celui qui va enfin nous plonger dans de sérieuses intrigues. D'anciens personnages refont surface pour permettre aux nouveaux d'évoluer. 

Note : 8/10. En bref, c'est l'épisode qui réussit à captiver rapidement notre attention et qui remonte très vite le niveau.