Les critiques // Daredevil : Saison 2. Episode 13. A Cold Day in Hell's Kitchen.

Rédigé par Karim Saoudi
Et voilà, l'intense binge-watching de la saison 2 de Daredevil prend fin avec ce 13ème épisode. 

Après un avant-dernier épisode décevant malgré toujours de bonnes choses, la seconde saison s'achève avec un épisode dans la même lignée avec quelques surprises dont l'apparition inattendue de Jeri Hogarth, personnage de Jessica Jones, où Foggy va y travailler la saison prochaine. On sent bien que le monde de Jessica Jones et Daredevil ne va pas tarder à se lier et on a très hâte de voir ça, en espérant que ça arrive avant The Defenders. 

Mais globalement, ce final est décevant. On ne répond à aucune question, le personnage de Punisher est mis en retrait alors qu'il mériterait d'obtenir sa propre série, on ne nous explique par le mystère entre Frank et Schoonover, on ne nous dit pas ce qui est arrivé au frère de Karen, ni ce que Fisk planifie, ni qui est la femme qui travaille avec Nobu et bien plus. C'est donc un final qui a préféré préparer la saison 3 au lieu d'achever correctement les intrigues de la saison 2. Le personnage d'Elektra est tué lors d'un combat sur le toit avec Nobu et ses hommes, un moment triste mais prévisible qu'on a du mal à acheter puisqu'on nous parle d'immortalité depuis quelques épisodes. 

Finalement, tout ce qu'on retiendra de ce final c'est la naissance de Punisher, son petit moment où il aide Matt Murdock face aux ninjas, mais aussi l'apparition de Jeri et enfin, l'ajout d'un bâton très pratique au costume de Daredevil. Le reste est soit décevant soit prévisible. La scène finale où Matt dévoile à Karen sa double identité est juste inutile. Karen est un personnage fade qui a épuisé son temps dans la série, un peu comme Felicity dans Arrow. Maintenant que le secret a été partagé, on espère ne pas se retrouver au milieu d'une histoire d'amour bien cliché...

Note : 6,5/10. En bref, un final moyen qui achève une très bonne saison 2.