Les critiques // Agents of SHIELD : Saison 3. Episode 12. The Inside Man.

Rédigé par Julie Debelfort
L'équipe de Coulson revient pour un 12e épisode, et on doit dire que cette reprise de saison se poursuit sur un très bon rythme.

The Inside Man s'intéresse au duo que vont à nouveau former Glenn Talbot et Phil Coulson, et on doit dire que Talbot reste un personnage drôle et cynique. Sans lui, la dynamique de cet épisode n'aurait concrètement pas été la même et il faut le reconnaître, les deux protagonistes forment une excellente team. Mais ce retour du personnage ne se fait pas seul, puisque Creel est lui aussi de la partie. The Absorbing Man, qui avait été introduit en saison 2 et aux côtés de Hydra à cette fois-ci littéralement changé de camp et est l'homme de main, le protecteur et garde-du-corps personnel de Talbot. Une surprise qui n'a pas été apprécié par tous les personnages, notamment Hunter qui a une furieuse envie de meurtre et voue une haine féroce contre Creel. L'ironie du sort étant que Creel va sauver la vie d'Hunter, qui devra donc revoir ses préjugés sur l'homme. Cependant, on est un peu lésé quand aux explications devant justifier ce total changement de comportement. On laissera ce détail de côté pour apprécier un peu plus le personnage, qui s'annonce comme une clé pour un possible antidote contre les pouvoirs des inhumains.

En effet, bien que l'épisode nous en dise peu sur Creel, l'homme en lui-même, on en sait légèrement plus sur la façon dont il a eu ses pouvoirs en sachant qu'il n'est pas un inhumain au même titre que Daisy et Lincoln. La série pose alors, pour la première fois depuis la mise en place de l'intrigue des inhumains, la question d'un antidote pour éradiquer les pouvoirs des inhumains à l'aide du sang de Creel. Premièrement, Daisy sera contre cette idée alors que Lincoln semble être totalement pour. Un petit débat donc, mais en soi l'antidote ne peut qu'être une bonne chose. Cela pourrait permettre aux gens comme Lash de redevenir les personnes qu'ils étaient avant leur éveil, et pour les inhumains «du bon côté» ils pourront tout simplement choisir de garder ou non leur pouvoir. Bien sûr, l'antidote n'en est qu'à la phase d'hypothèse, mais on se doute que cela fera partie de la suite des intrigues d'Agents of SHIELD.

L'autre partie intéressante de cet épisode est le léger face-à-face entre Coulson et Gideon Malick. Cet affrontement, enfin c'est un bien grand mot car concrètement il ne s'est pas passé grand chose, a tout de même eu lieu plus rapidement que prévu. Mais il a surtout permis de voir à quel point Malick était un ennemi sans scrupules. Il n'a ainsi pas hésité à kidnapper le fils de Talbot pour que ce dernier travaille pour lui et lui remette Coulson. Evidemment tout ne s'est pas déroulé comme le directeur d'Hydra l'espérait, et notre agent s'en est sortie sans grandes difficultés et même Talbot a remercié Coulson pour avoir ramené son fils. Il y a en fait une grande affection et un profond respect entre les deux hommes, cachés par les sarcasmes et les piques qu'ils se lancent mutuellement, et c'est ce qui fait que leur duo marche aussi bien.

Enfin, Hive devient de plus en plus fort, et cela commence à faire sérieusement peur pour la suite des événements. Cependant, on reste tout de même confus par rapport à ses plans réels. Deux inhumains ont rejoint ses rangs, Lucio et Giyera, et on ne sait pas vraiment quel sera leurs rôles aux côtés de Hive, surtout qu'ils n'ont pas l'air de vraiment être en accord avec lui, notamment pour Giyera qui a plus peur de lui qu'autre chose. Sa loyauté à Hydra pourrait ainsi être remise en cause ce qui serait intéressant à exploiter. Mais en attendant, les humains/inhumains que forgent en quelque sorte Hive deviennent-ils plus forts ? L'effet qu'il a sur eux est encore un mystère.

La dernière petite remarque fut peut-être la légère allusion au spin-off en cours de développement «Marvels Most Wanted» qui sera centré sur Bobbi et Hunter. Le fait que May dise directement à Hunter qu'il n'est pas là par loyauté au SHIELD mais uniquement pour Bobbi est un fait définitivement vrai, mais cette remarque en apparence innocente pourrait mener tout droit à ce spin-off. En sachant que le synopsis a dévoilé que les deux agents ne feront plus partie du SHIELD dans Most Wanted, il nous en faut peu pour s'imaginer Mockingbird et Hunter lâcher bientôt la team. Affaire à suivre.

Note : 7/10. En bref, encore un très bon épisode d'Agents of SHIELD, qui poursuit sa lancée depuis la reprise. C'est intéressant de revoir ou redécouvrir les inhumains Lucio et Giyera, qui ne sont peut-être pas aussi foncièrement méchants qu'ils paraissent. En parallèle Hive accroît sa force et nous fait craindre le pire pour la team SHIELD. Pour terminer, on espère revoir Talbot dans les prochains épisodes, tellement ce personnage est une véritable bouffée d'air frais.