Les critiques // The 100 : Saison 3. Episode 7. Thirteen.

Rédigé par Pravine Barady
Nous arrivons à un moment capital de la saison, qui marque quasiment la moitié de celle-ci. Nous pouvons dire pour l’instant qu’elle a été en grande partie réussie même si la répétition fait en sorte de nous lasser de plus en plus. Aujourd’hui, après l’épisode 7 intitulé « Thirteen », il est évident qu’absolument tout risque de s’accélérer…

Murphy, qui était torturé lors du dernier épisode après avoir été capturé par Titus devient sans doute un personnage majeur. Qu’y a-t-il à savoir sur cette fameuse pilule qu’offre Jaha à tout les fragiles ? Nous apprenons un maximum de choses dessus grâce aux origines de la série, c'est-à-dire comment s’est déroulée la fin du monde… Et bien tout est à cause de cette femme que nous n’arrêtons pas de voir, ce « fantôme ». En effet, elle a crée une intelligence artificielle qui a déclenchée des têtes nucléaires tout autour du monde. C’est une origine assez… Banale enfaite. On espérait peut-être quelque chose de moins banal comme un virus qui s’est propagé (même si c’est un cliché gigantesque des séries du genre). Mais ces flashbacks sont formidables, c’est un retour aux sources et nous rappelle la saison 1, basée un peu comme Arrow, de live action et de flashbacks. L’histoire de ce 13e vaisseau est fascinante.

Lexa écoute le chef de village attaqué précédemment par les Skaikru dirigés par Bellamy, il demande vengeance. Lexa représente à merveille l’évolution d’une personne naturellement mauvaise, aux intentions douteuses, à un personnage voulant simplement la paix et la justice. C’est ce qu’elle décidera de faire finalement : poser un genre d’embargo autour d’Arkadia pour les contenir, et éventuellement, tuer tous ceux qui sortiraient. C’est une décision qu’on comprend totalement, elle doit satisfaire les siens tout en pensant à la paix, mot qu’elle seule a l’air de comprendre. Titus, son conseiller, est LE personnage qui sera détesté désormais, puisque Bellamy changera probablement pour redevenir le gentil mécheux œuvrant pour les autres et un but honorable.

Octavia doit vraiment avoir un doctorat en psychologie puisqu’elle manipule bien tout le monde. En un épisode, elle pose deux choix à deux personnes. Et il faut dire que ce ne sont pas des choix pervers, malsains, mais des choix qu’on doit prendre pour sauver les autres. Elle sauve Indra en la motivant un peu, et surtout oblige Clarke à partir, à rentrer à Arkadia, là où elle devrait-être depuis fort longtemps. Une scène qu’on attendait tous (enfin… pour ceux qui ne vivent pas uniquement dans le but de voir Bellamy et Clarke ensemble) se déroule, du Clexa ! (une scène romantique entre les deux commandantes) Malheureusement, la suite et fin va sincèrement nous attrister. Titus revient avec Murphy et décide de tirer sur Clarke, cette balle se perdra… Dans sa commandante, celle qu’il sert depuis toujours : Lexa. Elle succombera de ses blessures après des scènes insoutenables pour les fans car elle était devenue un personnage véritablement apprécié. Les plus excessifs ne regarderont pas la suite, et bien tanpis pour eux ! L’intrigue de la City of Light était déjà reliée aux origines de l’apocalypse, elle lie maintenant Lexa elle-même. Lors de la cérémonie d’adieu, ou plutôt d’extraction d’âme, le symbole « 8 » se trouve sur sa nuque, et la pilule originale qu’on voyait dans les flashbacks en ressort… Que peut-on en penser ? Les terriens sont les descendants du 13e vaisseau très probablement. Mais la suite nous guidera sans doute vers une guerre effroyable entre ces deux communautés pourtant de plus en plus semblables.

Note : 9/10. En bref, un excellent épisode malgré la mort regrettable de Lexa, personnage ayant charmée le public. La suite sera explosive et pleins de rebondissements.