Daredevil : On a vu les deux premiers épisodes de la saison 2 !

Rédigé par Pravine Barady
Lundi 7 mars se déroulait l’avant-première privée des deux premiers épisodes de la saison 2 à Elysée Biarritz avec quelques invités surprise : Charlie Cox, l’interprète de Daredevil ou Matt Murdock, Elodie Yung, la nouvelle Elektra, et puis Jon Bernthal incarnant Punisher. Les séries Marvel Netflix prennent une place de plus en plus importante. Jessica Jones est sortie récemment et d’autres séries du même univers auront lieu, Luke Cage, Iron Fist et puis finalement The Defenders les regroupant tous (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist).

Un débat a tout d’abord eu lieu avec les trois acteurs présents, voici un compte-rendu anecdotique : Elodie Yung était interrogée sur un aspect important, la manière dont elle a été choisie pour incarner Elektra. Charlie, souriant, racontait qu’il était arrivé sur le plateau un après-midi à la rencontre des 4 dernières filles aux auditions, et Elodie était merveilleuse, probablement la meilleure. Jeph Loeb, le chef, a demandé s’il y avait d’autres choses à savoir sur elle. Elle affirmait qu’elle avait une ceinture noire de karaté, celui-ci a demandé ce que cela voulait dire, elle a répondu « que je pouvais lui botter le cul » (traduction littérale puisqu’elle est française). En parlant de ces deux acteurs, une relation entre leurs deux personnages aura lieu et Charlie affirmait qu’ils devaient passer un test d’alchimie, et apparemment, ils ont de tout de suite été en symbiose. Mais le plus impressionnant de ces acteurs est Jon Bernthal, les fans se demandent sûrement sur quoi il s’est basé afin d’incarner son personnage… Et bien il a répondu à cette question avec sa voix massive. Pour lui, les fans de comics, les « nerds », sont passionnants. Il a bien-sûr dû s’adapter à l’évolution du personnage de Matt Murdock dans la saison 1 puisqu’il n’a jamais débarqué dans une série aussi populaire, mais au final, il a tout de même du discuter avec les scénaristes afin d’exprimer son point de vue sur le personnage qu’il a travaillé à travers les comics.

Une question a été posée à Charlie sur la saison 2, et plus généralement sur son personnage, Matt Murdock/Daredevil. William Fisk est en prison, il est réconcilié avec ses démons, sa vie est plutôt tranquille et il en devient même arrogant. Et puis deux personnages viennent perturber sa routine… The Punisher et Elektra. La saison 1 était basée sur la naissance de Daredevil, la saison 2, quant à elle, est un véritable questionnement sur l’identité de l’héros : quelle est la définition de l’héros et comment peut-on le distinguer du méchant ?

Après ce long débat mouvementé et passionnant, les acteurs s’en vont et la projection commence… Comme l’a dit Charlie, tout va très bien au départ jusqu’à ce que débarque cet homme aux qualités militaires dangereuses, The Punisher. Ces deux premiers épisodes sont véritablement une introduction à ce personnage passionnant, et incarné de manière badass par Jon Bernthal. Les scènes de combat sont de nouveau un atout considérable de la série. L’univers que nous offre Marvel dans Jessica Jones et Daredevil est sombre, mais l’humour est tout de même présent, notamment grâce à Foggy, son associé. La scène d’introduction est épique, on éprouve un plaisir incommensurable à revoir cet aveugle doté de pouvoirs exceptionnels. On ne voit pas Elektra tout de suite malheureusement, mais le rôle qu’interprète Deborah Ann Woll, Karen Page, est confirmé, il est important et cet aspect est souligné dès le départ.

Finalement, le démarrage de la saison 2 est plus que satisfaisant, on est pris dans ce cercle vicieux de suspens jusqu'à la fin et le combat qui nous est offert lors du second est digne d’un combat de season final, rendez-vous maintenant le 18 mars pour la diffusion Netflix.