Les critiques // The Walking Dead : Saison 6. Episode 10. The Next World.

Rédigé par Nicolas Gardères
The Walking Dead a souvent du mal avec les épisodes de « retour à la normal » qui arrivent juste après un épisode majeur et elle nous le prouve malheureusement une fois de plus. Si l’épisode n’est pas foncièrement désagréable à suivre, loin de là, il manque tout de même de réel intérêt et peine à nous contenter pleinement.

Suite aux événements de la semaine dernière et au dénouement de l’attaque d’Alexandria, la communauté va donc reprendre le cours de sa vie un peu plus calme. On pourrait grossièrement diviser cet épisode en deux intrigues principales, la première permettant de revenir sur la thématique du deuil, la seconde sur le besoin de récupérer de la nourriture hors de la ville. Au final ces deux intrigues permettent assez bien de démontrer que la vie doit suivre son cours suite aux événements passés et il est plutôt normal de retrouver ce genre de thématiques à ce moment précis.

Mais malgré les duos intéressants formés dans cet épisode, que ce soit Spencer et Michonne d’un côté, Rick et Daryl de l’autre, l’épisode peine à reprendre un certain rythme. Certes on ne demande pas quelque chose d’aussi intense que la semaine dernière et il est normal de revenir à quelque chose de plus calme, mais ça manque tout de même bien trop d’intérêt et de réflexions nouvelles. The Walking Dead peine un peu à se renouveler avec cet épisode aux airs bien trop déjà vus.

Il n’est pas dénué d’intérêt pour autant. Voir le deuil d’un fils qui a besoin d’enterrer sa mère pour tourner la page reste un point nécessaire à développer et la série s’en sort assez bien. En ce qui concerne le deuil de ses personnages, la série s’en sort souvent bien. Pourtant, la mort de Jessie a semble-t-il un peu vite été oubliée. La blessure de Carl, elle aussi, est vue un peu trop rapidement avec l’absence totale de traumatisme ou même de mention pendant tout l’épisode. Si ce n’est pas forcément très gênant, ce sont des petits détails qui auraient peut-être valu la peine d’être au moins mentionnés.

Le réel problème de cet épisode, c’est surtout sa difficulté à amener son spectateur avec lui. Peu de réflexions passionnantes, ou du moins nouvelles, peu de tension et de danger ou encore peu de mystères. C’est un tout qui fait que l’épisode, pas vraiment original, a du mal à passionner. On a pourtant ce personnage, Jésus, qui intrigue, et il sera intéressant de voir où tout cela nous mène, mais pour l’instant ça reste assez léger.

Cet épisode est clairement un épisode de transition, et pris dans ce sens, il joue plutôt bien son rôle. On retrouve ces petits détails de la vie qui reprend son cours mais aussi de nouveaux éléments sont introduits pour être sans aucun doute développés dans les prochains épisodes. Parmi ces éléments, les plus intéressants restent l’arrivée de Jésus ou encore le rapprochement entre Rick et Michonne, et il sera intéressant de découvrir ce que la série en fera.

Note : 5/10. En bref, un épisode de transition peu original qui peine à passionner, et ce malgré des intrigues qui se suivent assez agréablement.