Les critiques // Vikings : Saison 4. Episode 1. A Good Treason.

Rédigé par Pravine Barady
Ragnar Lothbrok, Rollo et ses vikings sont de retour sur la chaîne américaine History pour de nouvelles aventures passionnantes. La saison dernière, Paris était la cible de nos protagonistes et Athelstan fut tué par Floki… Que nous réservera la saison 4 de cette fabuleuse série ?

Tout d’abord, il faut avouer que la saison 3 n’était pas à la hauteur des saisons précédentes et je pense que celle-ci sera bien meilleure rien qu’en voyant l’épisode 1, s’intitulant, « A Good Treason ». L’épisode débute directement sur Ragnar faisant face à un portail géant, on devine assez vite qu’il mène au Valhalla, lieu sacré des nordiques où reposent les valeureux guerriers. Les visions par-dessus, sur différentes scènes comme par exemple sur celle de la mort d’Athelstan ou bien la rude bataille à Paris faisant un grand nombre de morts, sont un parallèle convenable nous faisant comprendre ceci. Les desseins maléfiques sont perceptibles dès le début avec Aslaug, sa « femme » : qui dirigera Kattegat après la mort du roi actuel, Ragnar Lothbrok ? C’est l’occasion de revoir ces sombres devins, et à vrai dire, on prend du plaisir à retrouver dès le départ une ambiance aussi « vikings » de la part de la série. Un opening inchangé au niveau de la musique mais de nouvelles images, encore plus captivantes que les précédentes.

Une chose qu’on a pu remarquer depuis la première saison, la dévotion de Floki envers Ragnar. Ce traître, meurtrier du bon chrétien Athelstan, sauve Ragnar à l’aide d’items religieux, et pourtant, ce dernier sait qu’il sera probablement puni par son roi. Bjorn, le fils de Ragnar, prend légèrement la confiance et se décide à emprisonner Floki, en révélant publiquement son crime. Dès que Ragnar se réveille, la bonne humeur revient, que ce soit pour les habitants, mais également pour nous. On retrouve son humour atypique, et très ironique. C’est probablement un des personnages principaux les plus charismatiques des séries, que ce soit physiquement, mais également dans sa constitution intérieure. Loin de la bromance Damon-Stefan qu’on peut retrouver dans Vampire Diaries, Floki et Ragnar sont frères en un sens, l’un ne pouvant pas faire de mal à l’autre.

Rappelons-le, Rollo est à Paris et doit aider les français à se défendre face à son frère, Ragnar. Pour l’instant, vu l’état anémique de Ragnar, il a encore le temps de se reposer… Mais trêves de bavardages, c’est le fameux mariage ! Il doit épouser la fille du roi, qui n’est pas du tout ravie. Ce pauvre vikings à Paris parait véritablement perdu, Eirik le rejoint, le menace indirectement, et Rollo décide de prendre l’armée en embuscade à l’aide des parisiens. Super le courage et la bravoure tant évoquées par les mythes ! Même si on est bien content qu’ils meurent, vu leur manque d’intérêt. Dédicace à Game of Thrones, de retour dans quelques mois : « Ragnar is coming »… Dans quelques mois oui. 

L’intrigue la moins intéressante pour le moment est celle de Lagertha, partageant le pouvoir avec Earl Kalf. Vous vous rappelez de la scène où Lagertha jurait de tuer Einar un jour ? Et bien c’est le grand jour, et on est bien content parce qu’il se plaignait un peu trop.

Note : 8/10 En bref, une ambiance propre à la série qu’on retrouve à merveille dès le premier épisode, quelques intrigues se développent, il faut que la qualité se confirme sur une durée de plusieurs épisodes… En tout cas, bon retour, Ragnar Lothbrok.