Les critiques // Teen Wolf : Saison 5. Episode 16. Lie Ability.

Rédigé par Coralie DAMIANI
L'épisode étant assez anecdotique et creux en révélations, cette critique contient beaucoup de spoilers.

Cet épisode 16 reprend directement là où nous avait laissés celui de la semaine passée, et on ne peut qu'admettre que les deux parties sont bien rythmées et cohérentes l'une envers l'autre. On retrouve notre petit groupe tentant de s'échapper d'Eichen House. Scott est à la recherche de comment sauver Lydia, Stiles et Theo sont à la recherche de Lydia, Malia essaye de contrôler Kira, Mason cherche un moyen de rétablir le courant et Valack entame une longue discussion avec Lydia.

Cependant, cette deuxième partie se trouve moins intéressante que la première notamment à cause de certaines incohérences. En effet, la première question que l'on se pose est : Mais enfin, que veux Valack exactement ? On nous dit que Lydia va mourir et tuer tout le monde à cause de la trépanation, mais Valack prévoit ici de se servir d'elle contre les « Dead Doctors ». Or, Lydia n'est plus qu'une bombe à retardement. Du coup, pourquoi lui avoir fait un trou dans le crâne ? Si elle meurt d'ici peu et toute la ville avec elle, quel est l'intérêt du médecin ? On ne le saura jamais.

Et si ce n'était que ça... Valack mentionne ensuite la « Beast » et nous explique d'où elle vient. Le souci, c'est ce que l'explication n'a juste aucun sens. On comprend que c'est à partir d'un adolescent que les « Dread Doctors » l'ont conçue (mais ça on l'avait déjà deviné) au XVIIIème siècle. Le médecin nous apprend ensuite qu'il est nécessaire que la « Beast » perde son humanité pour être complète. Et on a le droit à une phrase du style : « Pour oublier l'homme qu'elle a été, elle doit s'en souvenir. » Euh... D'accord ?. On a aussi droit à un flashback plutôt inutile entre Hayden et Liam en pleine séance de coït qui n'est là que pour le plaisir des yeux et pour nous rappeler que les deux personnages sont plus ou moins en couple.

On enchaîne ensuite sur Deucalion qui est là sans qu'on sache toujours pourquoi et semble déterminer à ne pas bouger. Ne cherchez pas, la série n'a pas l'air pressée de nous révéler l'utilité de son retour. Pire, Theo révèle tout fier à Stiles qu'il a enfin trouvé Deucalion et ce dernier ne réagit pas, comme si c'était parfaitement logique. Mais passé ces incohérences (dommageables mais on n'est plus à ça près), l'épisode reste agréable à regarder par son rythme effréné et ses protagonistes qui agissent enfin comme une équipe, de quoi nous ravir. Si certains personnages sont anecdotiques, comme Malia et Kira, les autres prennent enfin des décisions et arrêtent d'être passifs.

En soi l'épisode n'est pas inoubliable, il n'apporte pas grand chose si ce n'est de boucler l'évasion de Lydia. Cette dernière est d'ailleurs sauvée car Deaton parvient à reboucher le trou dans sa tête... Très bien. On a aussi des indices concernant une possible relation Stiles/Lydia, de quoi ravir leurs fans.

Note : 6/10. En bref, un épisode dont la qualité ne repose que sur son rythme et ses actions. Le reste est très anecdotique et enchaîne beaucoup trop les facilités scénaristiques.