Les critiques // Teen Wolf : Saison 5. Episode 15. Amplification.

Rédigé par Coralie Damiani
Cette semaine, Teen Wolf nous propose une intrigue centrée uniquement sur le plan consistant à faire évader Lydia. Sans doute un moyen pour nous faire comprendre que, après de nombreux épisode où chacun va un peu de son côté, notre groupe d'amis est enfin réuni.

En soi, l'épisode n'apporte pas grand chose à la storyline de la saison, mais il parvient à créer une tension et une ambiance digne des films à suspense. Le tout est extrêmement bien rythmé et on s'interroge jusqu'à la fin sur le dénouement du plan. Seul petit bémol : la scène du début aurait dû être coupée. Elle ne sert à rien et on se demande vraiment quel était l'intérêt de la mettre ici si ce n'est pour ne rien montrer. Et on peut déplorer aussi le retour des effets au ralenti bien trop cheap et bien trop dénués de sens.

Cet épisode 14 a manifestement pour but de revenir aux sources de la série, tant par la réunification du groupe que par la problématique de l'élaboration d'un stratagème, ce qui rappelle fortement les premières saisons et les plans fumeux de notre duo Scott/Siles. La grande qualité de l'épisode est de ne pas s'éparpiller, et de se concentrer uniquement sur la résolution ou non de l'objectif principal. De ce fait, l'intrigue est solidement ficelée et le téléspectateur ne se pose pas trop de questions quant aux intrigues secondaires.

Ce qui cloche en revanche, c'est encore une fois l'antagoniste. En effet, le personnage de Valack est très mal exploité et nous ne comprenons pas son but ni son intérêt. Le docteur était enfermé à Eichen House pendant un bon moment, il s'est par la suite échappé mais désormais il se balade comme bon lui semble dans l'asile. Pire, il donne même l'impression de diriger tout ce qu'il se passe. Pourquoi ? Et surtout, pourquoi le personnel l'a-t-il gardé enfermé si c'est pour lui obéir maintenant ? Mais de manière générale, nous ne comprenons pas exactement ce qu'il se trame à Eichen House. Et c'est bien dommage quand on a sous la main d'un asile aussi glauque avec beaucoup de potentiel.

Cette saison gère décidément très mal ses antagonistes. On ne comprend pas où veut en venir Valack avec Lydia ni son rapport exact avec les « Dread Doctors ». Il semble être en mesure de les créer mais rien n'est sûr. Et vu que le livre du début a totalement été oublié alors qu'il a été écrit pas l'homme, tout est trop confus.

Côté personnages, nos héros se ressoudent enfin et s'aident mutuellement à surmonter leurs angoisses. Kira doit de nouveau faire face à sa peur de ne pas contrôler ses pouvoirs mais elle est heureusement poussée par Malia. Liam, de son côté, parvient pour de bon à surmonter sa culpabilité face à Scott. Quant à ce dernier, il réussit au bout de quinze épisodes à retrouver son pouvoir d'alpha. La boucle est bouclée.

Note : 9/10. En bref, Teen Wolf se concentre cette semaine pour nous donner un épisode dynamique, très bien géré et qui annonce la fin des conflits entre nos personnages. Même si cela sent le réchauffer, on ne peut qu'espérer que les épisodes suivants ne vont pas tout bousiller.