Les critiques // The Magicians : Saison 1. Episode 5. Mendings, Major and Minor.

Rédigé par Aurélien Dessioux
Après la très bonne parenthèse dans le rêve de Quentin pour l'épisode 4, on retourne à BrakeBills avec l'épisode 5 intitulé "Mendings, Major and Minor", qui se traduit par "raccommodages, majeurs et mineurs". En effet cet épisode va montrer nos personnages en train d'essayer de réparer toute sorte de choses, mais sans grand succès.

La première chose à fixer, c'est le départ d'Alice après sa confrontation avec son frère à la fin de l'épisode 3. Alice est un personnage assez intro-verti, intéressant à développer qui commencer à prendre sa place dans la série, mais dans cet épisode, convaincue par le Doyen Fogg de revenir une semaine à BrakeBills, Alice ne sait pas trop pourquoi elle est là. Et nous non plus d'ailleurs ! Cette histoire de mentor, et Eliott et Margo qui se battent pour impressionner "Genji", sa tante, est assez ennuyeuse et n'a aucun intérêt, si ce n'est de rappeler qu'Alice est issue d'une famille de magiciens. Sa seule scène intéressante est la dernière avec Quentin, puisqu'elle va surement aider ce dernier à affronter le deuil de son père, mourant.

En effet, le père de Quentin, qu'on aperçoit vaguement dans le précédent épisode, est atteint d'un cancer au cerveau, et refuse de subir un traitement qui le changera pour toujours. Notre héros, qui est d'ailleurs bien différent avec son père qu'au sein de son école, refuse de regarder son père mourir sans rien faire, et va chercher un rémède au cancer de son père par la magie. Après quelques scènes un peu confuses et la mort de la mascotte de l'école, un chien atteint d'un cancer également, il finit par se rendre à l'évidence. Quentin finit par avouer à son père qu'il est magicien, et va reconstruire symboliquement un avion miniature que son père avait détruit. Une fois de plus, histoire sans grand intérêt pour la suite. On notera aussi la découverte des pouvoirs de Quentin quand il parvient à créer un nuage et qu'il provoque une tempête pendant un jeu.

Passons assez vite sur l'intrigue autour de Julia, qui est toujours aussi entêtée pour devenir une magicienne après son eviction par Marina. Elle est prête à tout, même à coucher avec Pete pour obtenir ce qu'elle veut, et cela va lui coûter son petit ami, qui devient amnésique après un sort de Marina. Julia est donc encore plus seule qu'avant et elle doit vite retrouver de l'importance car le personnage devient agaçant.

La partie la plus intéressante de cet épisode concerne Penny, le développement de ce personnage est plus léger que les autres, mais il n'y a pas de scène inutile son intrigue est captivant. McNamara nous tease depuis 2 épisodes, Penny entend cette voix dans sa tête qui l'appelle à l'aide. Après l'arrivée de Stanley, un ancien magiciens avec les même pouvoir que Penny, qui lui annonce les dangers de ses pouvoirs, Penny va alors réussir à se transporter par projection astrale, et donc devenir un fantôme, et rencontrer une autre ancienne étudiante, disparue en même temps que Charlie, le frêre d'Alice. Il va également pendant cette scène être confronté à "La Bête". La fin de l'épisode se conclut avec Quentin, qui reconnait le logo que Penny a vu, et annonce alors que ce dernier à voyagé à Fillory !

Nos personnages principaux sont réunis à la fin et on veut voir ça plus souvent, car ces moment sont souvent très intéressants.

Note : 5,5/10. En bref, épisode assez lent et sans grand intérêt sauf en ce qui concerne Penny.