Les critiques // Lucifer : Saison 1. Episode 3. The Would-Be Prince of Darkness.

Rédigé par Grossi Ornella
L'épisode 3 de Lucifer était diffusé hier soir sur les écrans américains et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas été décevant même si on reste sur notre faim quand même.

Alors que pendant l'épisode de la semaine dernière Lucifer se rendait compte petit à petit qu'il était en train de changer,ce qui n'était pas entièrement pour lui déplaire, et de s'éloigner de plus en plus de son "ancien lui ", l'épisode  de cette semaine nous laisse entrevoir un Lucifer fragile, incertain et plutôt perdu quant à son rôle et la personne qu'il est ; Il ne cherche plus forcément à punir les "bad guys" mais plutôt à rendre justice aux innocents. Ce qui est plutôt inattendu venant de son personnage mais malheureusement prévisible d'un point de vue scénaristique. Jusqu'à présent pas tant de surprises que ça, les épisodes restent bons mais ne nous tiennent pas en haleine non plus, ni ne nous font sauter de notre chaise, on aimerait et attend un twist.

On notera quand même que l'enquête policière de cet épisode est mieux ficelée que les précédentes  bien qu'elle soit un petit peu cliché, elle implique plus de suspects potentiels et davantage d'investigation. On aimerait bien réfléchir un petit peu plus sur les suspects, être complètement absorbé par l'enquête et avoir des intrigues plus complexes et moins ordinaires. Il s'agit tout de même d'une série centrée sur un personnage mythique, les intrigues se doivent d'être à la hauteur.  En somme, les enquêtes s'améliorent mais on en attend plus. Chloé continue d'enquêter sur Lucifer et est plus que jamais attentive à ses moindre faits et gestes sans pour autant en découvrir davantage sur lui. On attend avec impatience sa réaction lorsqu'elle découvrira la vérité, si elle la découvre.

Concernant Lucifer, on le voit tout au long de l'épisode refouler son sentiment de culpabilité à la suite  du meurtre d'une jeune femme, parallèlement il tente de retrouver un imposteur qui lui vole son identité et se fait passer pour lui pour obtenir des laisser passer partout dans la ville. Et à ce moment là, on reste mitigé quant à la pertinence de ces scènes. À mi chemin entre la psychologie pour les nuls et le miraculeux changement de camp du vilain vers le côté du bien. Alors qu'il ne peut pas se punir lui même pour le décès de la jeune femme, Lucifer se met en quête de vengeance en retrouvant celui qui se fait passer pour lui, pour le punir à sa place. Ce qui aurait pu être intéressant mais malheureusement a été traité de façon trop lisse puisque Lucifer se rend vite compte de ce qu'il fait, c'est à dire réagir excessivement et punir pour les mauvaises raisons les mauvaises personnes, et décide finalement de laisser s'échapper le faux Lucifer sans aucune punition. On aurait sans doute apprécié plus de résistance et de lutte venant de lui,à la place il renonce rapidement à ses propres instincts.

Plus tard dans l'épisode, Lucifer a de nouveau l'opportunité d'endosser sa fonction première, de punir, et la  bonne personne cette fois ci , celle responsable pour le meurtre de la jeune femme. Devant cette scène, on est enclin à se dire "enfin", une réaction appropriée pour le seigneur des enfers, mais c'était sans compter sur l'intervention de Chloé qui s'oppose à Lucifer et l'empêche d'agir. On est déçu de voir qu'il se laisse aussi facilement amadouer par cette dernière. Heureusement, l'humour et le charme de Lucifer sont bel et bien au rendez-vous,sans ça les épisodes seraient beaucoup moins appréciables. On apprécie aussi l'acolyte de Lucifer, Maze, qui gagnerait à être plus présente à l'écran, tout comme l'ex-mari de Chloé que l'on sent inexploité jusqu'à présent.

Les épisodes 1 et 2 avaient attiré respectivement 7 millions et 6 millions de téléspectateurs les semaines précédentes, une perte de 1 million de téléspectateurs qui n'est pas surprenante ,c'est souvent le cas pour les débuts de séries, espérons juste que les auteurs nous présenterons des intrigues qui permettront de maintenir ces taux audiences.

Note : 8/10. En bref, un bon épisode mais sans pour autant créer la surprise, rien d'inattendu ne se passe ce qui n'enlève rien à l'essence de la série mais risque d'être lassant sur le long terme. Les épisodes se laissent regarder, on ne boude pas notre plaisir mais pour l'instant on ne peut pas dire que c'est une révélation.