Les critiques // Lucifer : Saison 1. Episode 5. Sweet Kicks.

Rédigé par Ornella Grossi
Après l'excellent épisode de la semaine dernière on était plutôt impatient de voir ce que nous réservait l'épisode cinq de la première saison de Lucifer. L'épisode était donc diffusé hier soir en outre manche. Épisode qui était ni décevant ni époustouflant.  

La fin de L'épisode de la semaine dernière laissait nos personnages plus confus que jamais. Lucifer découvrait qu'il pouvait être blessé et a décidé de voir cette découverte inattendue comme une opportunité d'explorer davantage sa dangereuse mortalité naissante. Chloé quant à elle s'en veut d'avoir naïvement cru que Lucifer pouvait être le diable en personne. Maze était partagée entre sa loyauté envers Lucifer et son inquiétude pour son comportement et l'offre d'Amenadiel de trahir Lucifer pour le ramener aux enfers.

On retrouve donc cette semaine des personnages incertains et qui avancent à taton. Tout d’abord Lucifer, très intrigué par sa nouvelle condition est en quête de danger et de défis pour se mettre lui même à l’épreuve et voir jusqu’où s’étendent ses nouvelles découvertes. Plus curieux que jamais il fait tout pour provoquer le danger et des situations périlleuses sans prendre en compte ce que cela peut engendrer pour Chloé qui elle reste bel et bien humaine et vulnérable. Ainsi, on a à faire à un Lucifer imprudent et téméraire qui est prêt à repousser toutes les limites sans considération pour ceux qui l’entourent. C’est une nouvelle facette du personnage qu’on découvre dans cet épisode et qui apporte un certain suspense étant donné qu’avec ce genre de comportement, Lucifer devient assez imprévisible et impulsive. Dès lors, il devient capable de faire ce qu’il lui plait et ce qui l’amuse sans penser aux conséquences. C’est rafraîchissant de voir se développer ce trait de caractère chez ce personnage qui devenait trop vite trop humain. Ainsi, insouciant de ce qui pourrait lui arriver, se pensant invulnérable, Lucifer est plus enclin à lâcher prise, abandonner sa retenue et à franchir des limites. Ce sont ces possibilités qui commencent à être explorées dans cet épisode. C’est déroutant, lors de l’épisode précédent on a découvert un Lucifer sensible et proche de Chloé pour cette semaine faire face à un Lucifer détaché et dispersé. 

Pendant ce temps, Chloé tente de se convaincre qu’après lui avoir tiré dessus, Lucifer n’est rien d’autre qu’un simple mortel, sans pour autant en être totalement convaincue. Car même si après lui avoir tiré dessus et n’ayant pas constaté qu’il était invincible, ce qui aurait du suffire à la convaincre que Lucifer n’était pas le diable, un doute subsiste quant à ce qu’il est et toutes les choses inexpliquées qui se produisent autour de lui. C’est dommage que pendant cet épisode nous n’ayons pas eu d’aperçu des réflexions que pouvaient se faire Chloé après cette expérience. En effet, elle lui a tiré dessus et il s’est passé ce qu'il se passe avec toute personne normale, mais on aurait penser que Chloé ne se serait pas arrêté à si peu, elle se laisse convaincre très rapidement en oubliant tous les autres événements inexpliqués qui ont pu se passer avant, comme quand Lucifer a survécu aux coup de feu dans l’épisode un ou comment il peut facilement faire avouer n’importe quoi à n’importe qui. Quoiqu’il en soit, on espère qu’elle continuera d’investiguer ces phénomènes étranges car elle aura désormais l’occasion de pouvoir surveiller de plus près Lucifer puisque ce dernier a réussis à devenir un agent de liaison pour la police de Los Angeles, et plus particulièrement le nouveau partenaire de Chloé qui plus est. 

En somme, entre les deux personnages ce fut un épisode un petit peu plat, pendant que l’un est en quête d’aventures pour mettre à l’épreuve son immortalité, l’autre essaie simplement de faire son travail et de résoudre un meurtre. Evoluant chacun de leur coté mais ensemble, cet épisode marque surtout le début leur collaboration officielle.

Jusque là pas énormément d’action, mais c’était sans compter sur Maze. Maze c'est la révélation de ces deux derniers épisodes, le petit boost qui vient pimenter l'histoire et amène l'action « supernaturel ». En effet, pendant cet épisode elle prend davantage d’importance et son temps à l’écran amène du dynamisme à l’épisode. Tout d’abord on apprend qu’elle ne voit pas d’un bon oeil les décisions de Lucifer sans pour autant ne pouvoir changer quoique ce soit puisque son rôle est de protéger Lucifer et de le suivre et non de prendre des décisions pour lui. Elle exprime donc son mécontentement à Amenadiel qui est plus que ravie de voir qu’il à trouver en Maze une alliée pour ramener Lucifer aux enfers. On s’y attendait. C’est sans surprise que pendant cet épisode et au vue de la fin du dernier, on assiste à une alliance entre Maze et Amenadiel pour ramener Lucifer aux enfers. Sans surprise certes mais pas déplaisant, un petit peu de rébellion dans les rangs du seigneur des enfers relance l’affrontement entre Amenadiel et Lucifer. Car ne l’oublions pas, une affrontement est imminent et inévitable. Cela soulève la question, même si Maze décide maintenant de s’allier à Amenadiel, on voit que pendant cet épisode elle reste tout de même fidèle à Lucifer en volant à sa rescousse , donc, le moment venu, quel camp choisira-t-elle ?

Les moins : une perte de qualité par rapport à l’épisode de la semaine dernière notamment en matière de dynamique entre les deux personnages principaux, ce qui est dommage, le ton donné par l’épisode quatre laissait présager un décollage de la série, cependant après avoir vu l’épisode cinq on aurait tendance à croire que ce n’est pas le cas. Une enquête peu intéressante et sans beaucoup d’intérêt, une guerre de gang nous est vendue pour se retrouver finalement avec moins d’une dizaine de personnes essayant de tuer une seule personne qui n’est pas accompagné d’un gang du tout.

Les plus : L’humour. Heureusement Lucifer apporte de l’humeur à chaque épisode et c’est la seule constante qu’on est content de ne pas perdre au fur et à mesure des épisodes. 

L’importance que prend Maze qui dans cet épisode se révèle être le seul personnage qui nous surprend et nous divertie, que ce soit par ses scènes d’actions ou par ses choix. C’est le personnage féminin « badass » qu’on aimera détester. 

Enfin, rappelons que l’épisode quatre avait réuni 5 millions de téléspectateurs environ, les audiences continuent donc de baisser pour Lucifer.

Note : 7,5/10. En bref, un épisode satisfaisant mais pas génial non plus. Lors de l’épisode précédent on avait beaucoup d’espoir et d’attentes pour l’épisode de cette semaine, peut être trop d’attentes, c’est pourquoi on est sans doute un petit peu déçu et sur notre faim après voir vu cet épisode. On en attendait plus.