Les critiques // How to Get Away With Murder : Saison 2. Episode 12. It's a Trap.

Rédigé par Maxime Beaumont
La série produite par Shonda Rhimes se dirige tout doucement vers sa fin de saison avec un épisode livrant davantage d’informations sur l’affaire concernant la mère de Wes.

Après la découverte de la vidéo que Philipp a filmé de la nuit chez les Hapstall, AnnaLise reprend les choses en main et convoque tous les Keating Five à l’exception de Wes. Philipp continue d’envoyer des vidéos et exige 1 million d’euros sinon il les enverra à la police. Après de sérieux doutes, l’avocate décide de ne rien faire et alors qu’ils se pensent tirer d’affaire, Philipp envoie une vidéo d’AnnaLise et Nate partageant un dîner chez elle la veille, comme une manière de dire « je suis toujours là et je vous observe ». Rien de bien neuf du côté de cette intrigue, cela ne bouge pas vraiment, et on ne sait pas ce qu’il va advenir de la suite. Cela laisse en tout cas présager une fin de saison assez mouvementée étant donné que Philipp est assez perturbé psychologiquement mais on voit ici que les scénaristes tentent de gagner du temps jusqu’au season final ce qui commence à poser problème car même si l’intrigue autour de la mère de Wes est intéressante, elle ne concerne pas l’ensemble des personnages et ne semble pas aussi complexe que l’affaire Lila ou Hapstall. Néanmoins on peut certainement compter sur les scénaristes pour nous donner des derniers épisodes bien plus surprenants, ils nous ont déjà offert une 1ère surprise avec la décision de Connor de demander un transfert pour l’Université de Stanford, las de tous les problèmes qu’il rencontre qu’AnnaLise est devenue son professeur, d’autant plus qu’ils deviennent un vrai danger pour sa vie et celle de son petit ami Oliver.

L’autre facette de cet épisode est le départ de Wes et Laurel pour l’Ohio. En effet, Wes découvre grâce à AnnaLise que sa mère a été témoin dans une affaire de meurtre et Laurel décide de l’accompagner suite à la révélation de Frank qu’elle a du mal à accepter. Ce petit voyage nous permet d’avoir de nouveaux flashbacks sans réel intérêt à part celui de découvrir les différents protagonistes de l’affaire Mahoney. Mais ce qui était vraiment intéressant c’est la relation Wes/Laurel qui est très développée depuis la reprise de la série, l’épisode se termine même par un baiser (attendu) entre les deux personnages. Laurel se révèle également comme étant le point fort de l’épisode, grâce notamment à une Karla Souza époustouflante, l’actrice se révèle réellement dans cet épisode avec un jeu tout en intensité et en émotion. Son personnage est bien mieux en valeur depuis quelques épisodes, il est clairement le plus fort des Keating Five mais aussi le plus mystérieux. Par ailleurs c’est Laurel qui nous donne droit à la révélation choc de fin d’épisode : Wes a été soupçonné du meurtre de sa mère. Voilà une révélation qui risque de chambouler la suite des événements.

Note : 7,5/10. En bref, un épisode avec des éléments parfois un peu faibles mais porté par la formidable Karla Souza et la relation Wes/Laurel.